Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Barack Obama déclare sa flamme à Meryl Streep


Mardi 25 Novembre 2014 modifié le Mercredi 26 Novembre 2014 - 00:19

Le président Barack Obama a remis lundi la Médaille de la liberté, plus haute distinction civile américaine, à 18 personnalités dont l'actrice Meryl Streep, avouant une admiration sans limites pour l'actrice de "Out of Africa".




"Je l'ai dit publiquement: j'aime Meryl Streep. Je l'aime. Son mari le sait. Michelle le sait. Aucun des deux ne peut rien y faire", a lancé M. Obama, tout sourire, lors d'une cérémonie à la Maison Blanche.

"Elle a chanté ABBA, ce qui n'est pas rien. Elle a appris le violon, porté un habit de nonne, affronté un lion, maîtrisé tous les accents de le terre", a énuméré le président américain, soulignant le véritable don de l'actrice aux trois Oscars pour "habiter ses personnages".

"Meryl est véritablement une grande dame de l'Amérique", a-t-il conclu.

Meryl Streep, 65 ans, a remporté deux Oscars de la meilleure actrice pour "Le choix de Sophie" en 1983 et "La dame de fer" en 2012. En 1980, elle a remporté l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour "Kramer contre Kramer".

M. Obama également décoré le chanteur Stevie Wonder, racontant que l'album "Talking Book" était le premier qu'il ait jamais acheté. "J'avais 10 ans, peut-être 11, je l'ai acheté avec mon argent de poche, je n'en avais pas beaucoup", a-t-il raconté.

"Ce qui définit vraiment la musique de Stevie est la chaleur et l'humanité qui résonne dans chaque note. Certaines de ses chansons nous ont aidé à tomber amoureux", a-t-il poursuivi.

L'écrivain Isabel Allende, le démocrate John Dingell, élu de la Chambre des représentants depuis 1955 ou encore l'économiste Robert Solow faisaient également partie des personnes décorées de la Médaille de la liberté.
Mardi 25 Novembre 2014 - 08:01

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter