Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Barack Obama annule sa visite au Taj Mahal (responsable indien)


Samedi 24 Janvier 2015 modifié le Samedi 24 Janvier 2015 - 10:42

Le président américain Barack Obama, attendu dimanche en Inde, a annulé sa visite au Taj Mahal prévue mardi au dernier jour de son voyage, a affirmé samedi un haut responsable indien à l'AFP.




"La visite de M. Obama a été annulée", a déclaré Pradeep Bhatnagar, principal responsable administratif de la zone du Taj, affirmant qu'aucune raison ne lui avait été communiquée mais que la succession en Arabie Saoudite pourrait être à l'origine de changement de programme.

Sollicitée par l'AFP, la Maison Blanche n'a fait aucun commentaire.

Selon le Hindustan Times, qui cite des sources gouvernementales indiennes, le président américain a décidé d'écourter sa visite pour se rendre en Arabie saoudite.

Le vice-président américain Joe Biden a annoncé qu'il se rendrait à Ryad pour présenter ses condoléances au nouveau roi d'Arabie saoudite, Salmane, après la mort de son demi-frère Abdallah. Le président français François Hollande, le Premier ministre britannique David Cameron, ou encore le prince Charles d'Angleterre sont également attendus dans la capitale saoudienne.

M. Obama, qui assistera lundi au défilé militaire du Republic Day à New Delhi, est attendu dimanche matin dans la capitale indienne où il sera reçu avec les honneurs par le Premier ministre Narendra Modi.

A l'occasion de cette deuxième visite en Inde depuis son arrivée au pouvoir en 2009, le président des Etats-Unis devait visiter le Taj Mahal, célèbre monument dédié à l'amour, avec avec sa femme Michelle.

La ville d'Agra a mobilisé depuis plusieurs jours des centaines d'employés pour nettoyer la route menant au Taj, immense mausolée construit par l'empereur moghol Shah Jahan en mémoire de son épouse morte en couches en 1631.

Outre le nettoyage des lignes blanches sur les routes, les autorités ont chassé les chiens errants, déplacé les vaches et bouclé les environs du monument, principale attraction touristique du pays, où s'était rendu l'ancien président américain Bill Clinton en 2000.

Samedi 24 Janvier 2015 - 10:41

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter