Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Baiser de deux ados marocains : le jugement sera rendu le 6 décembre.


Samedi 23 Novembre 2013 modifié le Samedi 23 Novembre 2013 - 19:00

Les adolescents marocains, arrêtés le mois dernier pour avoir publié la photo d'un de leurs baisers sur Facebook, ont comparu le 22 novembre devant la justice, à Nador. L'audience s'est déroulée à huis-clos. Mais leurs avocats se sont dit confiants. Selon eux, les adolescents de 14 et 15 ans devraient échapper à la prison. Le jugement sera rendu le 6 décembre.




Les avocats se sont également dits confiants, puisque, au cours de l'audience, le procureur n'a pas demandé de sanctions contre les enfants. Il s'est contenté d'enjoindre leurs parents qui les représentaient de veiller à ce qu'ils ne répètent pas le geste incriminé. En guise de réquisitoire, le procureur a simplement demandé au juge de confier les enfants à leurs familles, sous-entendant qu'ils ne devraient pas être punis davantage.

Agés de 14 et 15 ans, les trois adolescents avaient été arrêtés le 4 octobre et détenus pendant trois jours dans un centre pour mineurs à Nador, à la suite d'une plainte d'une ONG locale. Cette ONG les accusait d' "atteinte grave à l'éducation et à la culture marocaines" et "atteinte aux sentiments des citoyens", pour avoir publié sur le réseau social Facebook une photo où le couple s'embrasse. Le cliché avait été pris devant leur collège à Nador, une ville réputée conservatrice du nord-est du royaume.

Dans ces conditions, les avocats des adolescents sont quasiment certains d'obtenir la relaxe. Ils ont par ailleurs répété qu'une fois le verdict prononcé, ils envisageaient de porter plainte à leur tour contre le plaignant, un cafetier de cette ville déshéritée du littoral qui s'était offusqué, au nom d'une obscure association qu'il dirige, du fait que deux amoureux s'embrassent et qu'ils postent la photo de leur baiser sur leur compte Facebook.

Samedi 23 Novembre 2013 - 08:55

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter