Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Azoulay : La responsabilité des médias dans la construction d'une société euro-méditerranéenne


Lundi 15 Février 2010 modifié le Jeudi 18 Février 2010 - 08:54

"La réunion de Marrakech nous aura fait progresser collectivement en nous aidant à clarifier le débat sur la liberté de la presse et l'instrumentalisation de cette liberté par ceux qui prêchent la haine et la fracture de nos sociétés", a déclaré André Azoulay qui s'exprimait en sa qualité de Président de la Fondation Anna Lindh.




Azoulay : La responsabilité des médias dans la construction d'une société euro-méditerranéenne
Intervenant mardi en clô ture de la conférence régionale sur la liberté des médias dans l'espace Euromed organisée à Marrakech par la Commission Européenne et le Centre pour la Liberté des Médias en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, Azoulay s'est félicité du consensus exprimé par les participants pour opposer aux discours régressifs de la rupture culturelle et sociale le discours de la raison et de la maturité.

En faisant ce choix et en inscrivant leur démarche dans cette perspective, les médias de notre région sont en parfaite cohérence éthique et déontologique avec les exigences qu'impose la responsabilité d'informer, a ajouté le Président de la Fondation Anna Lindh.

Pour Azoulay, c'est en "résistant avec la même détermination à l'islamophobie et à toutes les formes d'exclusion et de racisme que l'on donne ses vraies chances à un espace euro-méditerranéen réconcilié avec la profondeur de ses valeurs fondatrices". Il a salué dans ce contexte la présence dans la salle de la jeune journaliste égyptienne, Ethar El-Katatney, dont le travail sur "les identités en crise" lui a valu le prix 2009 du meilleur journaliste méditerranéen décerné par la Fondation Anna Lindh et dont le jury était présidé cette année par l'écrivain Amin Maalouf.

"Je suis heureux à cet égard que ce soit à Marrakech, au cÂœur de l'histoire et de la civilisation marocaine, que des dizaines de journalistes venus d'une vingtaine de pays aient décidé de s'organiser pour mettre en place les réseaux et les instruments de veille et de pédagogie qui vont redonner au dialogue des cultures, des religions et des civilisations sa vraie légitimité", a encore déclaré Azoulay en indiquant que les recommandations de la Conférence de Marrakech seront débattues à Barcelone du 4 au 7 mars prochain dans le cadre du grand forum organisé par la Fondation Anna Lindh pour faire entendre la voix des sociétés civiles des 43 pays de l'Union pour la Méditerranée.

Près de 600 ONG participeront dans la capitale catalane à ce rassemblement exceptionnel dont le programme prévoit plusieurs débats qui feront une large place au rô le et à la responsabilité des médias "dans la construction d'une société euro-méditerranéenne lucide, ambitieuse et sans complexe", a estimé pour conclure le Président de la Fondation Anna Lindh, Azoulay.
Lundi 15 Février 2010 - 13:19





Nouveau commentaire :
Twitter