Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Avion Air Algérie disparu: "probablement écrasé" (Fabius)


Jeudi 24 Juillet 2014 modifié le Jeudi 24 Juillet 2014 - 18:01

L'avion d'Air Algérie porté disparu, qui assurait jeudi la liaison Ouagadougou (Burkina faso) Alger, s'est "probablement écrasé", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius.




L'appareil survolait probablement l'espace aérien malien" lorsque l'équipage a indiqué devoir sortir de sa route pour des raisons météorologiques, a-t-il indiqué.

"Malgré des recherches intensives, à l'heure où je m'exprime aucune trace de l'appareil n'a été retrouvée", a dit Laurent Fabius. "L'avion s'est probablement écrasé".

Deux Mirage 2000 français, basés en Afrique, ont été mobilisés pour retrouver l'appareil du type MD-83.

"D'après les dernières informations qui m'ont été communiquées par le gouvernement burkinabé, 51 français se trouvaient à bord", soit près de la moitié des passagers, ainsi que 14 autres nationalités dont l'équipage espagnol, a-t-il dit lors dans une déclaration à Paris.

Les recherches se concentrent à ce stade sur une vaste zone du territoire malien autour de la région de Gao, a dit le chef de la diplomatie française.

Un peu plus tôt, le secrétaire d'Etat aux Transports Frédéric Cuvillier avait estimé qu'aucune piste ne pouvait être privilégiée, citant la défaillance technique et la situation météorologique, sans évoquer la piste terroriste.

"Il est beaucoup trop tôt pour privilégier l'une ou l'autre", a-t-il dit.

Une réunion de crise se tient actuellement à l'Elysée sous la présidence de François Hollande, en présence de Manuel Valls, Premier ministre, Laurent Fabius, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur et du secrétaire d’Etat aux Transports, à la Mer et à la Pêche, Frédéric Cuvillier.

Le contact avec l'avion a été perdu alors qu'il survolait Gao, dans le nord du Mali, près de la frontière avec l'Algérie. L'appareil venait d'effectuer « un changement de cap » « à cause d'une mauvaise visibilité et pour éviter un risque de collision avec un autre avion », d'après une source chez Air Algérie.

D'après la compagnie algérienne, qui a donné plus tôt un point presse à l'aéroport d'Alger, les nationalités des passagers se déclinent ainsi : 51 Français, 24 Burkinabés, 8 Libanais, 6 Algériens, 5 Canadiens, 4 Allemands, 2 Luxembourgeois, 1 Malien, 1 Nigérien, 1 Camerounais, 1 Belge, 1 Ukrainien, 1 Roumain, 1 Suisse.

D'après Air Algérie, trois personnes restent à identifier, tandis que les six membres de l'équipage du MD-83, affrété auprès de la compagnie espagnole Swiftair, sont Espagnols.


Jeudi 24 Juillet 2014 - 17:16





Nouveau commentaire :
Twitter