Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Australie: Manuel Valls s'engage à suivre le dossier des sous-marins "personnellement"


Lundi 2 Mai 2016 modifié le Lundi 2 Mai 2016 - 20:49




Manuel Valls tenait absolument à être photographié au côté du chef du gouvernement australien Malcolm Turbull.
Manuel Valls tenait absolument à être photographié au côté du chef du gouvernement australien Malcolm Turbull.
Le Premier ministre français Manuel Valls s'est engagé lundi à Canberra à suivre "personnellement" le mégacontrat de construction de sous-marins signé avec l'Australie, assurant que le temps de "la réalisation" était venu pour "ce projet exceptionnel".

Le groupe français DCNS, spécialiste du naval de défense détenu par l'Etat et Thales, a remporté la semaine dernière un contrat à 50 milliards de dollars australiens (34 milliards d'euros) qui prévoit la construction de 12 sous-marins d'attaque en Australie ainsi que la maintenance et la formation des équipages.

"Avec le temps de la décision, vient maintenant celui de la réalisation. Au cours des prochains mois, nous allons mettre ensemble au point tous les détails de notre partenariat sur le dossier des sous-marins, avec l'objectif d'aboutir le plus rapidement possible", a dit le Premier ministre français lors d'une brève conférence de presse en compagnie de son homologue australien, Malcolm Turnbull.

"Il s'agit maintenant de concrétiser tous les engagements qui ont été pris, pris sur le plan industriel, avec la création d'emplois en Australie, les transferts de savoir-faire et de technologies", a-t-il poursuivi, en qualifiant cet accord de "gagnant-gagnant, win win".

"Nous respecterons nos engagements sur ce projet exceptionnel, qu'il s'agisse des calendriers, des engagements financiers, des performances des futurs sous-marins", a indiqué également Manuel Valls, en précisant qu'il suivrait le dossier "personnellement".

"Nous avons passé un partenariat avec la France pour être sûrs d'avoir la meilleure technologie et nous travaillons ensemble pour développer la chaîne d'approvisionnement ici en Australiet", a déclaré de son côté le Premier ministre australien Malcolm Turnbull.

"C'est une grande entreprise nationale, et cela apportera à notre économie des emplois et de la croissance pour le 21e siècle", a-t-il affirmé.

Le Premier ministre français devait regagner la France mardi matin, à l'issue d'une tournée dans le Pacifique qui l'a mené en Nouvelle-Calédonie et en Nouvelle-Zélande.
Lundi 2 Mai 2016 - 09:46

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter