Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Australie : Jésus aimé des musulmans, des chrétiens s’insurgent


Mardi 31 Mai 2011 modifié le Mardi 31 Mai 2011 - 23:14

Jésus est un prophète de l'islam. Ce message, inscrite sur des panneaux publicitaires à Sydney, en Australie, qui n'a rien de choquant connaissant le grand respect témoigné par les musulmans envers le fils de Marie, aurait du raffermir les relations islamo-chrétiennes dans le pays. Au lieu de cela, une polémique est née.





L'initiative en Australie de MyPeace a provoqué une controverse auprès d'une partie de la communauté chrétienne du pays.
L'initiative en Australie de MyPeace a provoqué une controverse auprès d'une partie de la communauté chrétienne du pays.
« Jésus : un prophète de l’islam ». C’est le message diffusé dans plusieurs dizaines de panneaux d’affichage de la ville australienne de Sydney depuis quelques jours à l’initiative de MyPeace, une organisation musulmane œuvrant pour la paix et le dialogue interreligieux.

Jésus (alias Issa) est en effet considéré, au même titre que Muhammad, comme un des nombreux prophètes envoyés de Dieu aux yeux des musulmans à la nette différence qu'il est pas vu comme le fils de Dieu, ce Dernier n'ayant ni ascendant ou descendant.

Toutefois, cette initiative originale - qui rappelle la campagne britannique « Inspiré par Muhammad » en juin 2010 - a provoqué un tollé auprès de plusieurs responsables chrétiens du pays, qui l’ont jugé « provocante ». Certains panneaux ont été vandalisé, rapporte lundi 30 mai The Sydney Morning Herald.

« Les organisateurs de la campagne assurent que ces panneaux d’affichage ont pour but d’informer mais en réalité, ils ont provoqué une réaction négative qui se reflète dans les actes de vandalisme que nous avons observé ce weekend », a déclaré Mgr Julian Porteous de l’archidiocèse de Sydney, qui appelle à leur retrait de la voie publique.

« Afin de préserver l'harmonie sociale et le respect entre les grandes religions du monde, ces panneaux doivent être retirés, ainsi que tous ceux qui portent des messages directement offensant pour les chrétiens », a-t-il ajouté. « Jésus est le Fils de Dieu. Il a été roclamé Seigneur et Sauveur de l'humanité », a-t-il martelé.

Les similitudes au-delà des différences

L’initiateur du projet Diaa Mohamed, qui a souhaité mettre en avant l'héritage commun entre les deux religions monothéistes, a condamné la détérioration des panneaux et assure avoir obtenu le soutien de nombre d’Australiens chrétiens, juifs, musulmans et athées avant et après la mise en place de l'opération.

Malgré tout, il compte bien réitérer celle-ci avec d’autres messages de paix du type « Muhammad : une miséricorde pour l’humanité » sur les bus de la ville afin d'améliorer l'image des musulmans en Australie, où vivent 365 000 d'entre eux, et appeler l'opinion public à découvrir la religion loin de tout préjugé.


Source Saphir News
Mardi 31 Mai 2011 - 21:27





Nouveau commentaire :
Twitter