Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Aubry prépare le PS à 2012


Dimanche 18 Avril 2010 modifié le Dimanche 18 Avril 2010 - 13:27

Dans un entretien à Mediapart, Martine Aubry assure que les primaires du PS auront lieu au milieu de l'année 2011. Une échéance qui rend la tâche d'autant plus difficile pour l'éventuelle candidature de Dominique Strauss-Kahn à la présidentielle.




Aubry prépare le PS à 2012
Dans une interview à Mediapart , Martine Aubry annonce que les primaires socialistes auront lieu au milieu de l'année 2011.

"On est à peu près tous d'accord pour qu'elles aient lieu autour de la mi-2011, avant ou après l'été, nous le déciderons ensemble", assure la première secrétaire du parti. Reste encore à savoir le mode de désignation du futur candidat socialiste. Ce dernier "pourra être désigné(e) par tous les citoyens qui le souhaitent", promet-elle.

A savoir si l'ensemble de la gauche sera rassemblée dans la course à l'Elysée, la maire de Lille préfère rester évasive: "Un candidat unique de toute la gauche ou plusieurs candidats ? En tout état de cause, la décision appartiendra à chacun d'entre eux".

Mais dans les rangs des ténors socialistes, chacun pourrait ne pas être totalement libre de sa décision de se présenter à ces primaires. Notamment Dominique Strauss-Kahn, qui avait tout intérêt à ce que le scrutin ait lieu le plus tard possible, car sa participation à ce dernier l'obligerait à quitter son mandat à la tête du Fond monétaire international. D'autant que le patron du FMI avait récemment le vent en poupe selon plusieurs sondages qui le donnait gagnant face à Nicolas Sarkozy.

De quoi attiser les ambitions nationales du socialiste, qui laisse encore planer le doute sur une éventuelle candidature. Il y a quelques semaines, il précisait en tout cas qu'il avait "à ce jour (...) l'intention de faire (s)on mandat" qui court jusqu'en octobre 2012.

"Un projet commun"

Et au-delà de la personne qui incarnera le Parti socialiste, voire la gauche, à la présidentielle de 2012, les socialistes vont devoir plancher sur le programme à établir. "Avant de parler du choix du ou des candidats de la gauche, il faut construire un projet en commun. C'est l'essentiel. Un accord électoral sans projet ne tient pas", prévient la socialiste. Et d'appeler au rassemblement du parti, qui a déjà porté ses fruits aux élections régionales.

"A chaque fois que nous nous sommes éloignés des valeurs de la gauche, les électeurs nous ont sanctionnés", se souvient-elle. "Aujourd'hui plus que jamais, les Français ont envie d'être portés par des valeurs positives. Et nous, nous devons retrouver pleinement les valeurs de gauche, qui sont aussi celles de la France".

En attendant, le PS a encore du travail. Une série de convention sur quatre thèmes sera tenu par le parti: un nouveau modèle de société, la rénovation, l'international et l'égalité réelle sont autant de points sur lesquels les socialistes devront trouver un consensus s'ils espèrent confirmer la tendance des sondages actuels, qui donnent la gauche gagnante en 2012, et notamment Martine Aubry
Dimanche 18 Avril 2010 - 13:15

atlasinfo




Nouveau commentaire :
Twitter