Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








"Au bord de l'implosion", le régime algérien oppose une "main de fer" aux revendications populaires (Middle East Confidential)


Vendredi 6 Janvier 2017 modifié le Samedi 7 Janvier 2017 - 12:43

Le régime algérien, "au bord de l’implosion", a choisi d’opposer une "main de fer" aux revendications populaires et aux émeutes qui secouent le pays en protestation notamment contre la cherté insoutenable de coût de la vie, écrit "Middle East Confidential", site américain spécialisé dans les questions stratégiques dans la région MENA.




"Au lieu de tenir compte des revendications populaires en procédant au gel de la hausse des prix qui grève le pouvoir d’achat des Algériens, les autorités algériennes ont menacé de sévir avec une main de fer contre quiconque oserait déstabiliser la sécurité du pays", écrit Middle East Confidential.

Dans un article intitulé "Algérie: émeutes et colère menacent la stabilité du pays", l’auteur de l’article décrit une Algérie "secouée par des mouvements de protestation populaire depuis le début de l’année contre la décision du gouvernement d’augmenter les taxes et les prix de l’électricité, du gasoil et des produits de première nécessité".

Ces émeutes, observe-t-on, "interviennent au moment où s’exacerbe la crise politique en Algérie à cause des différentes revendications sociales", ajoutant que cette situation "intensifie les préoccupations aux niveaux régional et international au sujet de la stabilité et de l’avenir de l’Algérie, dont le régime a renoncé à une série de projets faute de fonds nécessaires à la mise en œuvre".

Les Algériens ont, dans cette conjoncture, "commencé à ressentir les effets négatifs de la dépréciation du Dinar face au Dollar et à l’Euro, alors que les produits manufacturés à l’étranger deviennent hors d’atteinte du pouvoir d’achat de la majorité des citoyens", note-t-on, rappelant que cette situation a empiré avec la chute de pas moins de 50 % des revenus des hydrocarbures.

Face à la fluidité de la situation politique et sécuritaire en Algérie, Middle East Confidential rappelle que plusieurs pays occidentaux, dont les Etats Unis, ont mis en garde leurs citoyens contre tout déplacement en Algérie "à cause des risques élevés d’attentats terroristes dans ce pays, qui est au bord de l’implosion".

Vendredi 6 Janvier 2017 - 16:36





Nouveau commentaire :
Twitter