Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Attentat de Stockholm: un homme en garde à vue pour "homicide à caractère terroriste" (parquet)


Samedi 8 Avril 2017 modifié le Dimanche 9 Avril 2017 - 01:04

Le parquet suédois a annoncé, samedi, le placement en garde à vue d'un homme soupçonné d'"homicide à caractère terroriste" suite à l'attaque au camion bélier survenue la veille à Stockholm.




Les enquêteurs estiment que l'individu interpellé hier soir dans la banlieue de la capitale est officiellement le seul mis en cause à ce stade, indique la police dans son site internet.

Les forces de l’ordre ont, en outre, confirmé n'avoir arrêté qu'un seul suspect, contredisant les informations faisant état de deux interpellations.

Selon la télévision publique SVT, il s'agirait d'un Ouzbek de 39 ans, partisan du groupe jihadiste Daech, détenu depuis vendredi soir dans une localité située à 40 kilomètres au nord de Stockholm.

Il est soupçonné d'être le chauffeur du poids lourd qui a renversé des passants en plein centre-ville, faisant quatre morts et 15 blessés.

L'attaque rappelle le mode opératoire des attentats de Nice, Berlin et Londres, trois attaques revendiquées par Daech, contrairement à ce drame de Stockholm, pour l'instant non revendiqué.

D’après les services de sécurité, des explosifs ont été retrouvés à bord du camion.

"La bombe n'a pas explosé, mais le suspect a subi des brûlures", rapporte SVT, citant des sources policières.

Neuf adultes et un enfant sont actuellement à l'hôpital, selon les autorités sanitaires. Quatre d'entre eux sont gravement blessés, tandis que les six autres, y compris l'enfant, souffrent de blessures légères.

L'attaque a eu lieu peu avant 13 heures, lorsqu’un camion a renversé des passants à proximité d'un grand magasin, au croisement d'une grande artère et de la rue piétonne la plus fréquentée de la ville.

Lors d’une conférence de presse, le Premier ministre Stefan Löfven avait déclaré que la Suède "a été attaquée", soulignant qu’il s’agit d’"un acte de terreur".

Il avait également annoncé que son pays a renforcé "les contrôles aux frontières avec effet immédiat" après cet attentat terroriste.

En 2010, un homme avait mené une attaque-suicide à la bombe, à seulement quelques mètres du lieu de l’attentat de vendredi. Mais il n'avait que légèrement blessé des piétons.


Samedi 8 Avril 2017 - 13:52





Nouveau commentaire :
Twitter