Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Attentat de Nice: le procureur de Paris souligne l'"intérêt certain" mais "récent" du tueur pour la "mouvance islamiste radicale"


Lundi 18 Juillet 2016 modifié le Mardi 19 Juillet 2016 - 11:18




Le procureur de la République de Paris, François Molins, a tenu une conférence de presse cet après-midi, 4 jours après l'attentat qui a fait 84 morts à Nice. Le Procureur de la République de Paris a apporté quelques précisions concernant l'enquête en cours, en soulignant le travail des enquêteurs en matière d’exploitation de téléphonie et d’informatique.

"Je ne m’exprimerai pas sur les 6 gardes à vue actuellement en cours qui concernent des personnes soupçonnées d’avoir pu être en contact avec l’auteur de l’attentat ou d’avoir pu lui apporter une aide logistique, notamment dans la fourniture de l’arme dont il a fait usage. J’indiquerai uniquement à ce stade que l’un des gardés à vue apparaît comme destinataire d’un sms envoyé par le terroriste dans les minutes précédant son passage à l’acte le 14 juillet très précisément à 22h27, mentionnant l’acquisition de pistolets".

De nombreuses investigations sont toujours en cours sur les sms et appels téléphoniques passés par le terroriste le jour des faits et les jours précédant les faits afin d’identifier l’ensemble de ses correspondants et la teneur des messages échangés, a-t-il encore précisé.

L'analyse de l'ordinateur de Mohamed Lahouaiej Bouhlel montre un "intérêt certain" mais "récent" pour la "mouvance islamiste radicale", selon le procureur.

Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans, a lancé son camion dans la foule, faisant 84 morts, des zones d'ombres persistent.

Lundi 18 Juillet 2016 - 18:37





Nouveau commentaire :
Twitter