Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Attentat de Marrakech : Rabat se félicite de la coopération "exemplaire" franco-marocaine


Vendredi 6 Mai 2011 modifié le Samedi 7 Mai 2011 - 15:38




Khalid Naciri, porte-parole du gouvernement
Khalid Naciri, porte-parole du gouvernement
Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri, s'est félicité, vendredi, de la coopération "exemplaire" entre le Maroc et la France dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de Marrakech qui a permis l'arrestation de trois suspects, dont l'auteur principal de l'acte terroriste.

"Le gouvernement français n'a exercé strictement aucune pression. Le gouvernement français s'est comporté avec le gouvernement marocain et avec le Maroc, d'une façon générale, de manière tout à fait exemplaire", a-t-il déclaré sur les ondes de la radio France-Info.

Selon le ministre, les services marocains ont travaillé "en bonne intelligence avec leurs collègues français et d'autres nationalités". "Cela a été rapide. Une semaine. Il y avait des caméras de surveillance mais c'est surtout le renseignement qui a beaucoup travaillé et les témoignages", a-t-il indiqué.

Interrogé sur l'identité des individus arrêtés, M. Naciri a confirmé que "l'exécutant" de l'attentat est l'un d'eux. Cet individu, "lié au djihadisme", a "développé sa culture terroriste sur internet" où il a "appris à fabriquer des bombes pour tuer des innocents", a-t-il précisé. L'objectif, selon lui, était "fondamentalement de faire mal au Maroc et aux touristes qui croient pouvoir venir dans un pays de paix et de tranquillité".

A la question de savoir si d'autres arrestations vont suivre, le ministre a répondu "ce n'est pas impossible mais rien ne le laisse entendre".

"Aujourd'hui, nous ne cherchons pas spécialement à avoir une masse de prévenus. Notre objectif n'est pas de faire de la politique spectacle. Notre objectif c'est d'être efficace" dans ce sens que les criminels doivent être poursuivis, a-t-il dit.

"Ils seront déférés à la justice pour que la justice s'exprime dans la sérénité et la fermeté", a-t-il conclu.



Vendredi 6 Mai 2011 - 11:54

Atlasinfo avec agence




Nouveau commentaire :
Twitter