Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Attaques contre la mission onusienne au Golan


Samedi 30 Août 2014 modifié le Samedi 30 Août 2014 - 22:06

La Force des Nations Unies chargée d'observer le désengagement (FNUOD) entre la Syrie et Israël au Plateau du Golan a été la cible, samedi matin, d'attaques par des éléments armés, a déclaré l'Onu dans un communiqué.




"Le poste 69 de l'Onu a été la cible d'attaques armées tôt ce matin", a indiqué le communiqué, précisant que les 32 Casques bleus philippins (qui s'y trouvaient) ont tous été retirés de cette zone après le déploiement du groupe de réaction de la FNUOD dans ce poste.

Ils sont tous sains et saufs, a ajouté l'Organisation.

La mission onusienne a aussi fait état d'attaques aux mortiers et aux armes lourdes contre son poste 68, ajoutant que les Casques bleus ont riposté et réussi à empêcher les assaillants d'entrer au poste.

Cependant, ce poste reste actuellement sous le feu, et le personnel qui s'y trouve est bloqué.

Par mesure de précaution, la FNUOD a retiré son personnel d'un autre poste d'observation, après que des tirs ont été entendus dans son voisinage.

Quarante-quatre Casque bleus fidjiens sont toujours détenus, depuis jeudi, par des éléments armés, a rappelé le communiqué, ajoutant que les responsables de l'Onu sont à pied d'œuvre pour obtenir leur libération.

Un communiqué de l'Onu avait indiqué vendredi que les 44 casques bleus (un chiffre révisé à 43 puis confirmé à 44), ont été "retirés" par des éléments armés d'une zone de combats afin de les protéger et d'assurer leur propre sécurité.

Forte de 1.223 hommes de six pays (Inde, Fidji, Philippines, Irlande, Pays-Bas, Népal), la FNUOD a été déployée au Golan en 1974 à la suite d'un accord sur le dégagement des forces israéliennes et syriennes.

En juin dernier, le Conseil de sécurité a renouvelé le mandat de cette mission pour six mois, jusqu'au 31 décembre 2014.
Samedi 30 Août 2014 - 22:02

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter