Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Atelier à Addis-Abeba sur la sécurité et la protection des journalistes africains


Dimanche 22 Août 2010 modifié le Dimanche 22 Août 2010 - 01:09

Un atelier sur la sécurité et la protection des journalistes africains sera organisé les 2 et 3 septembre prochain à Addis-Abeba par la Fédération des journalistes africains (FAJ).




Atelier à Addis-Abeba sur la sécurité et la protection des journalistes africains
Cet Atelier devra réunir les journalistes africains et les partenaires de la société civile pour discuter des problèmes de la protection des journalistes et de l'impunité. Au coeur de ces discussions figurera la rédaction d'une résolution, similaire à celle du Conseil de Sécurité des Nations Unies (1738), qui devra reconnaître la protection des journalistes sur la base du droit international et des différentes chartes de l'ONU.

Cette résolution devra mettre la pression sur les Etats africains pour qu'ils prennent la responsabilité de mettre un terme aux attaques intentionnelles contre les journalistes et les professionnels des médias, se conformer pleinement à leurs obligations découlant du droit international et respecter leur indépendance professionnelle.

Le 23 décembre 2006, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a adopté la Résolution 1738 appelant les Gouvernements à protéger les journalistes dans les situations de conflit armé. Le Conseil de Sécurité a exprimé sa profonde préoccupation quant à la fréquence des actes de violence dans de nombreuses parties du monde contre les journalistes, les professionnels des médias et personnels associés dans les conflits armés, en particulier des attaques délibérées en violation du droit humanitaire international.

Il a également condamné les attaques intentionnelles contre les journalistes, les professionnels des médias et autres personnels associés, en tant que telles, dans les situations de conflit armé, et appelé toutes les parties à mettre fin à de telles pratiques.

La FAJ, organisation panafricaine régionale de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), est " extrêmement préoccupée " par la sécurité des journalistes en Afrique. Elle insiste de plus en plus pour que les gouvernements ainsi que les maisons de presse qui les emploient prennent des mesures pour réduire les risques auxquels les journalistes sont confrontés en les protégeant et en s'assurant que les journalistes ont toutes les mesures de protection dont ils peuvent avoir besoin.

Au total, 13 journalistes sont morts en Afrique en 2009, neuf d'entre eux dans la seule Somalie.




Avec les agences


Dimanche 22 Août 2010 - 01:02





Nouveau commentaire :
Twitter