Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Arrestation à Madrid de deux personnes à leur retour de Syrie pour collaboration avec une organisation terroriste


Mardi 7 Juillet 2015 modifié le Mardi 7 Juillet 2015 - 11:36




La police espagnole a arrêté lundi à Madrid deux personnes à leur retour de Syrie, soupçonnées de présumée collaboration avec une organisation terroriste, entraînement sur l'usage des armes de guerre, maniement des engins explosifs et des techniques de guérilla, annonce le ministère espagnol de l'Intérieur dans un communiqué.

Les deux mis en cause "ont participé à un conflit étranger sans l'autorisation de l'Etat mettant en grave risque, avec leur participation, les intérêts nationaux" du pays, ajoute le communiqué.

Lors des perquisitions effectuées dans les domiciles des prévenus dans la ville de Madrid, les agents de police ont saisi "divers matériels informatiques et plusieurs documents", selon le ministère espagnol.

L'enquête menée vise l'obtention d'informations sur l'existence d'une "connexion" de radicaux espagnols avec l'organisation "terroriste" truque le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), note la même source.

Selon des sources proches de l'enquête, les deux personnes sont retournées en Espagne après avoir rallié des organisations kurdes qui luttent contre le groupe terroriste l'"Etat islamique" en Syrie.

L'opération policière "reste ouverte", ajoute le communiqué du ministère de l'Intérieur.

Cette arrestation intervient ou moment où l'Espagne a décidé vendredi de maintenir l'alerte antiterroriste au niveau élevé pour risque d'attentat, qui avait été établi après les attentats terroristes commis le 26 juin en Tunisie, en France et au Koweit, et qui ont fait plusieurs morts.

ll existe un "risque élevé d'attentat terroriste" en Espagne, avait affirmé dimanche le ministre espagnol de l'Intérieur Jorge Fernandez-Diaz dans une interview au journal local ABC, soulignant que la "menace jihadiste" place la situation sécuritaire à son niveau "le plus critique" depuis les attentats du 11 mars 2004 à Madrid.

Mardi 7 Juillet 2015 - 11:34





Nouveau commentaire :
Twitter