Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Arabie saoudite: le roi nomme un de ses fils ambassadeur à Washington


Dimanche 23 Avril 2017 modifié le Dimanche 23 Avril 2017 - 13:03

Le roi d'Arabie saoudite a nommé un de ses fils ambassadeur aux Etats-Unis, a annoncé l'agence officielle SPA, alors que les relations entre Ryad et Washington sont meilleures sous Donald Trump qu'elles ne l'étaient sous Barack Obama.




Le roi Salmane d’Arabie saoudite
Le roi Salmane d’Arabie saoudite
Le prince Khaled ben Salmane ben Abdelaziz, pilote de l'armée de l'air, a été nommé ambassadeur à Washington en remplacement du prince Abdallah ben Faisal ben Turki, a indiqué l'agence SPA, citant un décret royal publié dans la nuit de samedi à dimanche.

Cette annonce a été faite quelques jours après une visite du secrétaire américain à la Défense Jim Mattis à Ryad.

Washington et Ryad sont des alliés stratégiques depuis plus de sept décennies mais leurs relations s'étaient refroidies sous l'administration Obama, qui avait refusé d'intervenir militairement contre le régime syrien de Bachar Al-Assad et avait amorcé un début de rapprochement avec l'Iran chiite, grand rival régional de l'Arabie sunnite.

Le courant passe mieux avec la nouvelle administration de Donald Trump, qui a multiplié les déclarations de mise en garde à l'Iran.

Le nouvel ambassadeur saoudien à Washington, le prince Khaled, a effectué des missions aériennes dans le cadre de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie, selon Salman al-Ansari, président du Saudi American Public Relation Affairs Committee (SAPRAC).

Un autre fils du roi, le prince Mohammed ben Salmane, est vice-prince héritier et ministre de la Défense depuis 2015.

D'autres changements de postes ont été annoncés par le cabinet royal. Ils concernent respectivement les ministères de la Fonction publique, de l'Information et des Communications, ainsi que des hauts fonctionnaires et des gouverneurs régionaux.

Le chef de l'armée de terre, le lieutenant-général Eid al-Shalwi, a par ailleurs été remplacé par Fahad Ben Turki, a indiqué l'agence SPA, alors que l'Arabie saoudite est engagée militairement depuis 2015 au Yémen voisin où des rebelles chiites pro-iraniens contrôlent toujours la capitale Sanaa.

En dépit des difficultés financières de l'Arabie saoudite, les personnels engagés dans l'opération au Yémen recevront un bonus équivalant à deux mois de solde, a également ordonné le roi.

Le souverain a enfin décidé de dégeler les salaires des autres fonctionnaires parce qu'il est "désireux d'apporter du réconfort aux citoyens saoudiens", a souligné l'agence officielle.

Avec AFP
Dimanche 23 Avril 2017 - 09:01





Nouveau commentaire :
Twitter