Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Après la manifestation de Paris, la France débat d'une nouvelle loi antiterroriste


Lundi 17 Septembre 2012 modifié le Lundi 17 Septembre 2012 - 11:30




Parquet de Paris
Parquet de Paris
Après la manifestation islamiste non autorisée samedi devant l'ambassade américaine à Paris, un débat s'est ouvert en France sur une nouvelle loi censée renforcer l'arsenal contre la radicalisation de certains jeunes Français.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris après cette manifestation n'ayant fait ni blessé, ni dégâts. La droite a attaqué le gouvernement qu'elle accuse d'avoir manqué de prévoyance..

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a jugé que l'événement marquait le début d'un processus d'"intimidation".

"C'est une démonstration de force des fondamentalistes islamiques, point, c'est une intimidation. Ces courants islamistes sont au pouvoir, ils sont au pouvoir grâce à nous, grâce aux Américains, grâce à la France. Et évidemment, ils ont sur nos sociétés occidentales un pouvoir considérable, et à mon avis ces manifestations ne sont que le début de l'intimidation", a-t-elle dit sur RTL.

Comme dans plusieurs pays du monde arabo-musulman, cette manifestation faisait suite à la diffusion sur internet d'une vidéo islamophobe produite en Californie..

Tout en rejetant toute polémique, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a rappelé dimanche soir dans un communiqué qu'un projet de loi antiterroriste serait examiné fin septembre en conseil des ministres.

L'ancienne ministre UMP Valérie Pécresse a estimé sur Canal+ que cette procédure était nécessaire. "Aujourd'hui, c'est la République qui est en permanence testée par des groupes extrémistes qui ne partagent pas ses valeurs. Il faut être extrêmement ferme", a-t-elle dit.

Lundi 17 Septembre 2012 - 09:34





Nouveau commentaire :
Twitter