Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Ansar Asharia exhorte les islamistes libyens à le rejoindre


Lundi 25 Août 2014 modifié le Lundi 25 Août 2014 - 14:08

Le groupe jihadiste Ansar Asharia, classé "terroriste" par les Etats-Unis et les autorités libyennes, a appelé les autres milices islamistes du pays à rejoindre ses rangs.




Ansar Asharia, bien implanté à Benghazi, deuxième ville de Libye à 1.000 km à l'est de Tripoli, dont il contrôle 80%, a particulièrement adressé son appel à "Fajr Libya" (Aube de la Libye), regroupant les miliciens de Misrata (est de Tripoli) et ses alliés dans l'ouest du pays.

"Unissez vous avec les Moujahidine de Benghazi et défendez, avec eux les mêmes objectifs qui sont le rejet de tout projet occidental", a proclamé, dans un texte mis en ligne dimanche sur internet, Ansar Asharia, à l'intention des autres milices islamistes.

"Proclamez que votre combat a pour objectif (l'application de la charia) et non celui de la légitimité démocratique pour que tout le monde s'unisse sous la même bannière et que croisse la force de ceux du bien contre ceux du mal", ajoute le texte.

Ansar Asharia a exhorté les islamistes à éviter le projet occidental qui vise à terme à "les opposer aux Moujahidine sous prétexte que ces derniers sont des extrémistes".

L'appel du pied d'Ansar Asharia aux islamistes intervient après le succès militaire remporté par ces derniers contre les miliciens nationalistes de Zenten (ouest).

Les islamistes de "Fajr Libya" ont annoncé samedi avoir pris l'aéroport de Tripoli à ceux de Zenten, à l'issue de violents combats.

Des images diffusées lundi par la télévision Annabaa, proche des islamistes, ont montré la salle d'embarcation de l'aéroport ravagée par un incendie et une dizaine d'avions de compagnies libyennes légèrement endommagés par les combats.

Ces images semblent confirmer que l'aéroport, situé à 30 km au sud de Tripoli, est tomé aux mains des islamistes.

Le Parlement libyen, élu le 25 juin, et qui est ouvertement contesté par les islamistes et les jihadistes vient de qualifier ces deux groupes de "terroristes" et annoncé son intention de renforcer l'armée, qui peine à organiser ses rangs, pour les éradiquer.
Lundi 25 Août 2014 - 12:38

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter