Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





André Azoulay : le Maroc a été depuis des siècles une terre de coexistence et de convergence de civilisations


Dimanche 18 Septembre 2011 modifié le Dimanche 18 Septembre 2011 - 23:08

Le Maroc a été depuis des siècles une terre de coexistence et de convergence de civilisations, de cultures et de religions, a affirmé, dimanche à Chichaoua, M. André Azoulay, conseiller du Roi.




André Azoulay, conseiller du Roi Mohammed VI
André Azoulay, conseiller du Roi Mohammed VI
Intervenant lors d'une rencontre initiée par le Forum de la liberté de la presse et des médias (FLPM) sous le thème "L'identité marocaine: la richesse et la pluralité, base de la cohésion communautaire", M. Azoulay a souligné que le Royaume du Maroc tire sa force de la richesse du pluralisme, ce qui lui vaut respect et considération à l'étranger.

Le Maroc a réussi, à travers les différentes phases de son histoire, à préserver son identité et son unité nationales entre les différentes composantes de la société et les différentes tendances culturelles, ethniques et religieuses comme il a réussi à consacrer les valeurs de coexistence et de tolérance, a-t-il dit.

Le Conseiller du Roi a, d'autre part, mis en relief le rôle historique du Royaume du Maroc dans le processus de paix au Proche-Orient.

La tenue de cette conférence dans la ville de Chichaoua - considérée comme une zone de transit et d'échanges culturels et commerciaux entre le Nord et le Sud du Royaume et une terre où sont installées des tribus arabes, berbères, juives et sahraouies - est de nature à conforter l'identité nationale et de la préserver, a-t-il par ailleurs indiqué.

M. Azoulay a, dans ce contexte, fait remarquer que la nouvelle Constitution contribuera sans nul doute à la consolidation de l'identité nationale et au renforcement du pluralisme culturel et civilisationnel qui a marqué l'histoire du Maroc au fil des siècles.

Cette rencontre s'est déroulée en présence notamment du gouverneur de la province de Chichaoua, Abdelfettah Lebjioui, du directeur du Musée du judaïsme marocain de Casablanca, Simon Levy, de chercheurs, d'universitaires, de penseurs et de représentants de l'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), de l'Association "Essaouira Mogador", de l'Association "Al Qods pour les recherches et les études" (Palestine) et de l'église protestante au Maroc.

La conférence a été marquée par des témoignages à l'adresse de M. André Azoulay pour ses efforts inlassables destinés à la promotion des valeurs de coexistence et de tolérance entre religions et civilisations et son rô le efficient dans le développement économique du Maroc en général et d'Essaouira en particulier.

Un hommage a été également rendu au Conseiller du Roi qui a reçu à cette occasion une attestation de considération et les clés de la ville de Chichaoua.



Dimanche 18 Septembre 2011 - 22:59

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter