Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Analyste sud-africaine: la tournée royale en Afrique de l’Est, preuve éloquente de l’engagement du Maroc pour une véritable coopération Sud-Sud


Vendredi 21 Octobre 2016 modifié le Samedi 22 Octobre 2016 - 17:41

La tournée qu'effectue actuellement du roi Mohammed VI en Afrique de l’est donne la preuve éloquente de l’engagement du Maroc en faveur d’une véritable coopération Sud-Sud, a déclaré Mme Raeesah Cachalia, analyste politique à l’institut des études sécuritaires (ISS, basé à Pretoria).




"La tournée de Sa Majesté le Roi revêt une importance particulière car elle intervient à un moment où les pays du continent sont plus que jamais appelés à faire preuve d’unité et à agir de concert pour relever les multiples défis qui se pointent à l’horizon", a dit dans une déclaration à l'agence MAP Mme Cachalia.

Les visites du Souverain en Afrique sont l’exemple édifiant de ce que doit être une coopération Sud-Sud qui se démarque par son caractère concret et substantiel, a-t-elle noté.

Elle a fait observer, dans ce contexte, que les efforts que déploie le Maroc, sous le leadership d’un fort leader africain du calibre de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, sont à même d’encourager d’autres Etats à s’inscrire dans "cet esprit et cet élan de coopération conduit par le Maroc".

La stratégie africaine du Maroc, voulue et tracée par le souverain, offre le meilleur cadre pour faire avancer l’agenda de développement tous azimuts dans une Afrique prête à se libérer de ses anciens démons et libérer les énergies de ses enfants, a souligné l’analyste sud-africaine.

"A long terme, une telle coopération favorisera à coup sûr l’émergence d’économies africaines plus solides, aidera à contrer les menaces transnationales comme le trafic de tout genre et consolidera la stature de l'Afrique" sur la scène internationale, a-t-elle dit.

Le Maroc s’impose, à la faveur des initiatives et des démarches vertueuses de Sa Majesté le Roi en faveur de l’Afrique, comme un leader de cette réémergence africaine, a-t-elle enchainé.

Les pays africains sont ainsi appelés à se mobiliser pour s’affranchir du joug de la dépendance et embrasser les vertus du co-développement prôné par le Maroc, a poursuivi Mme Cachalia.

L'analyste sud-africaine a, en outre, souligné que le Maroc, en consacrant son prolongement africain, réaffirme, encore une fois, son attachement irréversible au développement du continent et rend hommage à l’"immense potentiel" qui fait la marque distinctive de plusieurs régions comme l’Afrique de l’est. Les accords et conventions signés à l’occasion de la visite de Sa Majesté le Roi au Rwanda témoignent, de par leur diversité et le caractère stratégique des secteurs qu’ils couvrent, de cette volonté sincère du Maroc d’instaurer un véritable partenariat gagnant-gagnant qui place l’élément humain au cœur de ses priorités et préoccupations, a-t-elle dit.

Mme Cachalia n’a pas manqué de souligner que le Rwanda, pays qui a réalisé d’importants progrès économiques et sociaux sous le Président Paul Kagamé, représente un très bon point de départ pour ce positionnement et cette ouverture hautement stratégique du Maroc sur l’Afrique de l’est et au-delà sur l’Afrique australe.

"Les pays africains ne peuvent cueillir les fruits de la réussite que lorsqu’ils se libèrent de l’emprise de l’isolement et des tendances semant la discorde et les divisions", a dit Mme Cachalia, pour qui, l’approche marocaine indique la voie à suivre pour cette nouvelle libération continentale.

Vendredi 21 Octobre 2016 - 19:43





Nouveau commentaire :
Twitter