Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 

 







Amende confirmée pour Jean-Marie Le Pen après ses propos sur les chambres à gaz


Mercredi 1 Mars 2017 modifié le Mercredi 1 Mars 2017 - 17:24




Amende confirmée pour Jean-Marie Le Pen après ses propos sur les chambres à gaz
L'ancien dirigeant de l'extrême droite française Jean-Marie Le Pen a vu son amende de 30.000 euros confirmée mercredi en appel pour avoir de nouveau qualifié les chambres à gaz de "détail" de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, en avril 2015.

La cour d'appel de Paris a de nouveau reconnu coupable de contestation de crime contre l'humanité le président d'honneur du parti Front national, âgé de 88 ans.

Jean-Marie Le Pen avait en outre été condamné à verser au total 10.001 euros de dommages et intérêts à trois associations parties civiles.

M. Le Pen avait déjà été condamné à deux reprises par la justice française pour ces propos, tenus pour la première fois en 1987.

Condamnés par sa fille Marine, qui lui a succédé à la tête du FN, ces propos avaient, entre autres, entraîné la suspension - ensuite annulée par la justice - de Jean-Marie Le Pen du parti qu'il a longtemps incarné, puis son exclusion.

Le 2 avril 2015, à un journaliste qui lui demandait s'il regrettait d'avoir qualifié les chambres à gaz de "détail", Jean-Marie Le Pen avait répondu: "Pas du tout. Ce que j'ai dit correspondait à ma pensée que les chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la guerre, à moins d'admettre que ce soit la guerre qui soit un détail des chambres à gaz".

Avec AFP
Mercredi 1 Mars 2017 - 14:47





Nouveau commentaire :
Twitter