Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Alzheimer : Prévenir la démence par l'alimentation


Mercredi 14 Avril 2010 modifié le Mercredi 14 Avril 2010 - 17:09

Une juste combinaison d'aliments serait liée à une diminution du risque de contracter la maladie d'Alzheimer, affirment des chercheurs américains.




Alzheimer : Prévenir la démence par l'alimentation
Le Dr Yian Gu et ses collègues de l'Université Columbia ont démontré qu'un régime alimentaire riche en poissons, fruits et légumes, mais pauvre en viande rouge et en produits laitiers est associé à un moindre risque de développer la maladie neurodégénérative.

Pour en arriver à cette association, les auteurs de ces travaux publiés dans les Archives of Neurology ont suivi 2148 personnes âgées de 65 ans pendant quatre ans. Aucune d'entre elles ne souffrait de démence au début de l'étude.

Les participants avaient répondu à un questionnaire sur leur régime alimentaire et ont été évalués tous les 18 mois pour déterminer leur situation.

À la fin de la recherche, 253 participants avaient contracté la maladie d'Alzheimer.

D'autres aliments sont également associés à une baisse du risque :


•l'huile d'olive
•différents types de noix
•les tomates
•le poulet
•les légumes crucifères
.
De nombreux nutriments dans ces aliments ont été reconnus pour leur rôle préventif, comme certaines vitamines (B9, B12 et E) et des acides gras (oméga 3 et 6).

Par exemple, les vitamines B12 et l'acide folique pourraient avoir des effets préventifs en réduisant les niveaux d'homocystéine dans le sang, qui sont liés à un risque cardiovasculaire, tandis que des teneurs élevées en vitamine E empêcheraient le développement de l'Alzheimer en raison de son pouvoir anti-oxydant.

À l'opposé, certains aliments augmentent le risque. C'est le cas des graisses saturées et des produits de laitage entier, de beurre et de viande rouge.

Des produits riches en graisses saturées sont aussi liés à l'athérosclérose (blocage des artères) ou à l'inflammation affectant le cerveau avec l'accumulation de beta-amyloïdes.

Ils sont néfastes pour le système nerveux, car ils empêchent la transmission de l'influx nerveux entre les neurones. Les plaques de beta-amyloïdes sont une des caractéristiques de la maladie d'Alzheimer.

Cette recherche s'inscrit dans une tendance. De plus en plus de données épidémiologiques lient le régime alimentaire et le risque de développer ou de réduire la maladie d'Alzheimer.

Les résultats de cette étude apportent un éclairage supplémentaire dans cette exploration des combinaisons alimentaires en vue de la prévention de cette maladie.
Mercredi 14 Avril 2010 - 16:58

Radio-Canada, hier




Nouveau commentaire :
Twitter