Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie: un important émir d'un groupe armé éliminé à Tizi-Ouzou


Lundi 22 Septembre 2014 modifié le Lundi 22 Septembre 2014 - 16:21

Un important émir d'un groupe armé a été éliminé, dimanche soir, dans la région de Tizi-Ouzou, à 103 km à l'est d'Alger, annonce lundi le ministère algérien de la Défense nationale.




L'émir, qualifié de "chef terroriste", serait "responsable de plusieurs crimes" dans cette région de Kabylie, où Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) avait notamment revendiqué l'attentat ayant coûté la vie à onze soldats algériens, le 19 avril dernier.

D'après des médias locaux, il s'agirait de l'émir de la phalange de Draâ El Mizan, dit "Le Mancho", tombé dans une embuscade tendue près de la localité de Frikate, à 50 kilomètres au sud de la ville de Tizi Ouzou.

Après cette opération, 66 "terroristes" ont été abattus dans des opérations militaires depuis le début de l'année en Algérie, selon un décompte établi à partir des bilans fournis par le ministère de la Défense.

Samedi dernier, deux hommes armés ont été tués dans une opération militaire menée dans la région de Jijel, située à 360 km à l'est d'Alger.

Toujours dans la partie orientale du pays, la presse a rapporté, ce week-end, l'élimination de trois "terroristes" et l'arrestation de quatre autres membres présumés d'Aqmi près de la frontière avec la Tunisie, dans la région algérienne d'El Borma (extrême-est).

La frontière commune entre les deux pays connait, depuis quelques mois, une intense activité des groupes extrémistes du côté tunisien, particulièrement dans le mont Chaambi et la province de Kasserine.

La veille, le président Abdelaziz Bouteflika a présidé une réunion sur la situation sécuritaire aux frontières méridionales et orientales, qui représentent un véritable défi pour l'Algérie avec la prolifération des groupes extrémistes en Libye, au Mali et en Tunisie.

Lundi 22 Septembre 2014 - 16:19





Nouveau commentaire :
Twitter