Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie: un ancien chef de gouvernement appelle "à un changement pacifique de tout le système de gouvernance"


Mercredi 18 Septembre 2013 modifié le Jeudi 19 Septembre 2013 - 12:29




Algérie: un ancien chef de gouvernement appelle "à un changement pacifique de tout le système de gouvernance"
L'ancien chef de gouvernement algérien Ahmed Benbitour, candidat déclaré à la présidentielle de 2014, a appelé "à un changement pacifique de tout le système de gouvernance" car "il y va sérieusement de l'avenir de la nation".

"C'est pour faire face aux dérives (de non-gouvernance et de violence sociale) qui étaient prévisibles hier et qui sont visibles aujourd'hui que nous n'avons cessé d'appeler à un changement pacifique de tout le système de gouvernance et non se contenter du changement des personnes", assure M. Benbitour en réaction aux derniers changements opérés par le président Abdelaziz Bouteflika au sein du gouvernement et de l'institution militaire.

Dans une déclaration publiée mercredi par les médias algériens, M. Benbitour, 67 ans, considère que l'armée "doit jouer un rôle de partenaire avec la société pour avancer ensemble vers la modernité et la sécurité institutionnelle" et sa mission dans "cette phase cruciale" consistera surtout à "démilitariser les esprits" et contribuer "à un engagement irréversible du pays dans la voie démocratique".

Le candidat présidentiel déclaré souligne que "la situation actuelle appelle à la promotion d'une large mobilisation collective pour assurer le succès aux décisions fondamentales à initier" et à "la sécurisation du processus de changement contre toute pratique de régression ou de statu quo".

Premier ministre pour quelques mois, entre décembre 1999 et août 2000, Ahmed Benbitour est l'auteur, en 2000, d'un ouvrage intitulé "Radioscopie de la gouvernance algérienne", dans lequel il estime que "l'Etat algérien répond aux cinq critères d'un Etat défaillant et il dérivera, à moins d'un changement, durant la décennie 2010-2020 vers un Etat déliquescent".
Mercredi 18 Septembre 2013 - 21:50

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter