Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Algérie: menace islamiste de boycotter les législatives en cas de fraude


Dimanche 18 Mars 2012 modifié le Lundi 19 Mars 2012 - 12:59




Algérie: menace islamiste de boycotter les législatives en cas de fraude
Une alliance de partis islamistes a de nouveau mis en garde le pouvoir algérien contre toute tentative de fraude à l'occasion des législatives du 10 mai, menaçant même dimanche de se retirer du processus électoral dans le cas de "preuves concrètes de fraude" avant même la tenue du scrutin.

Lors d'une conférence de presse de l'Alliance de l'Algérie verte, qui regroupe le Mouvement de la société pour la paix (MSP), El-Islah et Ennahda, Hamlaoui Akkouchi, le secrétaire général d'El-Islah, a averti que l'Alliance "se retirera avant le rendez-vous électoral dans le cas où il y aurait des preuves de fraude électorale et laissera, par conséquent, le pouvoir seul face aux populations".

Il y a quelques jours, plusieurs partis politiques avaient dénoncé une fraude anticipée après la découverte de l'inscription de milliers de militaires sur les listes électorales en dehors des délais fixés par la loi.

Le dernier délai d'inscription a été fixé au 21 février dernier, même si des recours motivés sont toujours acceptés par les autorités compétentes. Le ministre de l'Intérieur Daho Ould Kablia a assuré samedi que ses services n'avaient "aucune implication dans cette affaire", ajoutant que 20.000 militaires avaient été radiés du fichier électoral.

"La loi est appliquée: ceux qui ne se sont pas présentés dans les délais et qui n'ont pas fourni les justificatifs nécessaires, leur recours a été refusé et la loi a été respectée", a martelé M. Ould Kablia.


Dimanche 18 Mars 2012 - 19:33





Nouveau commentaire :
Twitter