Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie: manifestation en Kabylie contre "le terrorisme" et "la détérioration sécuritaire"


Dimanche 11 Août 2013 modifié le Dimanche 11 Août 2013 - 23:04




Algérie: manifestation en Kabylie contre "le terrorisme" et "la détérioration sécuritaire"
Les habitants de la ville algérienne d'Azeffoun, à une soixantaine de kilomètres de Tizi Ouzou, ont organisé, dimanche, une marche de protestation contre "la détérioration sécuritaire", quatre jours après la mort de trois policiers dans une embuscade terroriste.

Ils étaient des centaines de personnes, selon la police, des milliers, selon les organisateurs, à répondre à l'appel lancé la veille dans cette station balnéaire, où les commerces ont été fermés en signe de solidarité avec cette action.

Selon des médias locaux, les manifestants brandissaient les portraits des trois policiers tués dans la dernière attaque, ainsi que des banderoles sur lesquelles il était notamment écrit: "Halte au terrorisme", "Oui, à la vigilance citoyenne" et "Non à l'impunité".

Une minute de silence a été observée à la mémoire des trois policiers tués, mardi dernier, peu avant la rupture du jeûne du mois de ramadan, dans un accrochage avec des hommes armés qui les ont surpris alors qu'ils patrouillaient.

La région de Tizi-Ouzou est régulièrement le théâtre d'attentats et d'embuscades menés par des groupes armés retranchés dans les forêts de la Kabylie, où les forces armées algériennes lancent souvent de vastes opérations de ratissage.

C'est précisément dans cette région qu'il a été décidé, en 1994, de "former le premier groupe d'autodéfense et de prendre les armes contre les groupes terroristes", a rappelé le quotidien "L'écho d'Algérie" de dimanche.

Sous le titre "Le terrorisme en Kabylie jusqu'à quand", +El Watan+ a souligné que la situation sécuritaire "s'est de nouveau dégradée en Kabylie par un regain d'activité du terrorisme islamiste et une menace persistante de kidnappings", notant que la marche d'Azeffoun vise à interpeller "le pouvoir pour que cesse cette sorte de fatalité qui pèse de tout son poids sur la Kabylie".
Dimanche 11 Août 2013 - 18:32





Nouveau commentaire :
Twitter