Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie : les médecins résidents maintiennent leur grève illimitée


Mardi 10 Mai 2011 modifié le Mardi 10 Mai 2011 - 16:42




Algérie : les médecins résidents maintiennent leur grève illimitée
Quelque 2.000 médecins résidents ont organisé lundi un sit-in au niveau du CHU de Bab El Oued à Alger, pour revendiquer une prise en charge officielle de leurs doléances socioprofessionnelles et décidé de maintenir leur grève illimitée jusqu'à ce que le gouvernement leur apporte "des réponses concrètes", rapportent mardi les médias locaux.

La révision du statut du résident, la réévaluation de la rémunération mensuelle, l'augmentation de la prime de garde, pour la porter à 4.000 dinars au lieu de 690 dinars actuellement, et surtout la suppression de l'obligation du service civil, sont les principales revendications des médecins résidents, pour lesquelles ils sont entrés en grève illimitée depuis le 28 mars dernier, après quatre semaines de débrayages sporadiques.

Dimanche dernier, le ministre algérien de la Santé s'est engagé à faire bénéficier les médecins résidents d'un régime indemnitaire similaire à celui des médecins spécialistes et de leur accorder un statut particulier, mais au sujet de la suppression de l'obligation du service civil, il a souligné que cette mesure " sera révisée à partir de l'année prochaine". " Le ministre ne nous a pas donné l'accord de principe pour l'abrogation de l'obligation du service civil. Il nous a annoncé la mise en place d'une commission de sages pour sa réadaptation. Cela ne veut pas dire son abrogation ", a expliqué Sid Ahmed Merouane, un des porte-paroles du Comité autonome des médecins résidents algériens (Camra).

" Nous allons siéger au sein de la commission mais nous poursuivons notre grève. Nous attendons des réponses concrètes de la part du ministre et du gouvernement ", a dit Sid Ahmed Merouane, dont les propos ont été rapportés par le quotidien " La Tribune".
Mardi 10 Mai 2011 - 13:52





Nouveau commentaire :
Twitter