Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie : le patron du FLN plébiscite à nouveau la candidature de Bouteflika pour un quatrième mandat


Samedi 11 Janvier 2014 modifié le Samedi 11 Janvier 2014 - 16:57

Alors que le projet d'une révision du texte constitutionnel pour permettre au président sortant, Abdelaziz Bouteflika, d'être candidat à la prochaine présidentielle, qui doit se tenir en avril, semble abandonné, le patron du FLN et soutien inconditionnel d'un quatrième mandat pour Bouteflika, a réaffirmé samedi à Alger l'"attachement" de son parti à la révision constitutionnelle.




Le Secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Amar Saâdani, qui soutient la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à quatrième mandat, a réaffirmé samedi à Alger l'"attachement" de son parti à la révision constitutionnelle, tout précisant que le choix de l'opportunité de cette procédure échoit "exclusivement" au président algérien.

" Le FLN demeure attaché à cette revendication de la révision constitutionnelle, à l'instar du reste de la classe politique, et c'est seulement au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, que revient la prérogative de décider quand et pourquoi il y aura cette révision", a indiqué le premier responsable du FLN, devant les élus locaux du parti, lors d’une rencontre nationale.

Evoquant la prochaine présidentielle et le soutien de son parti à une candidature de Bouteflika pour un quatrième mandat, le patron du FLN a déclare : "Nous sommes ici pour dire que nous avons plébiscité le fils du parti et Moudjahid Abdelaziz Bouteflika pour un quatrième mandat", tout en demandant au nom de l'ensemble des militants et des élus du parti, le chef de l'Etat à se présenter à la prochaine élection présidentielle.

"Notre candidat est le président du parti", a-t-il insisté, tout en fustigeant "ceux qui s'agitent en dehors des structures et du cadre du parti et qui vont finir après avril 2014".

"Votre présence à cette rencontre s'apparente précisément à un plébiscite pour une quatrième candidature de Abdelaziz Bouteflika à la tête de la magistrature suprême", a-t-il poursuivi, avant de préciser que la désignation des candidats aux rendez-vous électoraux est du ressort du Comité central et d'autres structures du parti lesquels "ont déjà exprimé la candidature de M. Abdelaziz Bouteflika à la prochaine présidentielle".


Samedi 11 Janvier 2014 - 14:54






1.Posté par merzekan le 11/01/2014 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C' est lui qui le poussera dans fauteuil roulant pour faire sa campagne politique a travers le pays.

Nouveau commentaire :
Twitter