Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Algérie: le candidat Benflis appelle à ouvrir les frontières terrestres avec le Maroc


Vendredi 11 Avril 2014 modifié le Vendredi 11 Avril 2014 - 10:44




Le candidat Ali Benflis à l’élection présidentielle algérienne du 17 avril s’est engagé hier à ouvrir les frontières terrestres avec le Maroc, lors d’un meeting à Annaba.

L’ancien Premier ministre algérien a souligné que l’édification du Maghreb est une question “stratégique et inéluctable”. “En ma qualité de candidat à la présidentielle, je suis porteur d’une vision claire à même de bâtir le Maghreb ».

« Cet appel, je le lance ici d’Annaba, une wilaya frontalière pour que les responsables maghrébins sachent que le candidat que je suis est responsable”, a-t-il lancé, estimant que « ce qui a été fait jusque-là reste en-deçà des revendications des peuples de la région, parce que n’ayant pas de prolongement réel en matière de soins des peuples de la région ».

Et de poursuivre : « J’appelle à une relance de ce processus et l’ouverture d’un marché commun de 120 millions d’habitants, l’attrait des investisseurs ainsi que la prise en compte des intérêts de la région ».
Faisant part de son ambition d’ouvrir de nouvelles perspectives “pour nos enfants”, l’ancien secrétaire
général du Front de libération nationale assure son intention de mettre en place des programmes de formation maghrébins ainsi que des diplômes universitaires à l’image de ceux qui sont faits avec l’Union européenne.

Il s’est par ailleurs adressé aux Préfets et chefs d’arrondissements en leur demandant de ne pas couvrir la fraude et de pas obéir aux injonctions, réaffirmant sa volonté d’aller jusqu’au bout du processus électoral.

“Il y a des boycotteurs, des observateurs et moi, je suis déterminé à jouer le match parce que ça les arrange que personne ne prenne part à cette élection”, a-t-il asséné avant de prévenir : “Je ne me tairai pas en cas de fraude avérée contre ceux qui renversent les urnes et violent la volonté populaire car leur acte est similaire au viol de la franchise d’une maison et de l’honneur d’une famille”.

“Je n’aime pas les peureux, je veux des personnes qui repoussent les fraudeurs pour que la légitimité populaire devienne une réalité en Algérie”, a-t-il demandé à ses supporteurs.



Vendredi 11 Avril 2014 - 18:58

Par Lila Taleb





1.Posté par lébiration le 11/04/2014 11:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le peuple d''algerie veulent ouvrir la frontière avec le maroc solidaire uni

2.Posté par damien le 11/04/2014 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
depuis quarante ans 50 mille marocaine explosions par le régime dictature les deux peuples toujours souffrance sans partages investissement dans la région voilà le neveux pouvoir candidat Ali Benfils si la victoire pourrai ouvrir les frontières

3.Posté par alouan le 14/04/2014 01:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
connaissant un peu leurs cuisine je pense que les magouilleurs militaires en Algérie vont laisser gagner Ali benflis
ça ne va pas satisfaire bouteflika mais il y aura un accord d' immunité
pour sauver les meubles contre (la vie) de mr ali benflis
tout ne va pas être parfait ,il y aura toujours des trafiques dans un cercle réduit cette fois ci (a ceux qui ont fait le Transfer de fond avant le 17 avril et des déménagements de familles entière; mais c'est le scénario le moins pire

Nouveau commentaire :
Twitter