Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie : l’achat des livres pour les bibliothèques publiques soumis au contrôle d’un comité d’experts


Jeudi 1 Juillet 2010 modifié le Jeudi 1 Juillet 2010 - 13:24




La ministre algérienne de la culture
La ministre algérienne de la culture
Les directeurs des bibliothèques publiques en Algérie devront désormais soumettre au ministère de la Culture toutes les listes des ouvrages qu’ils comptent acquérir pour leur validation par une commission regroupant différents experts.

Réunis à l’hôtel Mazafran de Zéralda autour de la ministre de la Culture Khalida Toumi, cette dernière a déclaré, selon ses propos rapportés par la presse algérienne, que «L’Etat achète avec son argent, il a le droit de choisir. Les Occidentaux disent que le client est roi. L’Etat est aussi client, il est donc roi et achète ce qu’il veut ».

« Nous achetons ce que nous jugeons bon pour nous», a fait sa savoir la ministre de la Culture.
Selon Khalida Toumi, «Il n’est plus tolérable que l’on achète des livres comme l’on achète de la pomme de terre dans les marchés de gros ! Il y a des livres dangereux qui se trouvent sur le marché et nous n’en voulons pas».

Les directeurs des bibliothèques publiques sont sommés de soumettre au ministère de la Culture toutes les listes des ouvrages qu’ils comptent acquérir pour leur validation par une commission d’experts.
Jeudi 1 Juillet 2010 - 12:19





Nouveau commentaire :
Twitter