Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie: des journalistes "attendent toujours" des visas pour couvrir les présidentielles (ONG)


Lundi 14 Avril 2014 modifié le Lundi 14 Avril 2014 - 16:38

Des journaux voulant couvrir l'élection présidentielle en Algérie n'ont pas encore reçu leurs visas d'entrée dans le pays, à trois jours seulement du scrutin, a indiqué lundi l'organisation Amnesty International.




"Plusieurs journalistes étrangers attendent toujours qu'on leur accorde un visa pour se rendre sur place et couvrir l'élection", a souligné l'organisation internationale de défense des droits humains, basée à Londres.

Dans ce cadre, l'ONG rappelle que "cela fait des années que des groupes internationaux de défense des droits humains tels qu'Amnesty International se voient refuser des visas pour l'Algérie".

En février dernier, cinq ONG internationales, dont Human Rights Watch et Amnesty, avaient exhorté l'Algérie à autoriser les visites de leurs enquêteurs et ceux de l'ONU, en étant le seul pays de la région MENA à refuser tout accès à son sol aux acteurs des droits humains mondialement reconnus et aux experts onusiens.

Dans une synthèse publiée à la veille du scrutin présidentiel, Amnesty International a considéré que les restrictions "croissantes" à la liberté d'expression en Algérie, à l'occasion de cette élection, "font apparaître des failles choquantes dans le bilan global des droits humains dans le pays".

L'ONG internationale se dit également préoccupée par "les efforts visant à réduire les opposants au silence et à étouffer les troubles sociaux".
Lundi 14 Avril 2014 - 13:52






1.Posté par lilo le 14/04/2014 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut surtout que la triche électorale ne soit pas découverte.

Nouveau commentaire :
Twitter