Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie: affrontement à "couteaux tirés" entre clan Bouteflika et le DRS


Dimanche 9 Février 2014 modifié le Lundi 10 Février 2014 - 00:57




A deux mois de l'élection présidentielle, les Algériens assistent à "un affrontement à couteux tirés" entre le clan présidentiel et le département du renseignement et de la sécurité (DRS), écrit l'hebdomadaire international "Jeune Afrique" dans sa dernière livraison.

Dans un article intitulé "Algérie : le mois de tous les dangers", la publication relève qu'au cœur de cette guerre inédite figure la succession de Abdelaziz Bouteflika surtout face au silence de ce dernier sur ses intentions à trois semaines de la clôture du dépôt des dossiers de candidature et l'empressement avec lequel ses zélateurs l'exhortent à briguer un quatrième mandat.

L'hebdomadaire indique, à cet égard, que les partisans les plus zélés de Bouteflika sont inquiets pour leur avenir et sont résolus à tout faire pour qu'il remplie, ajoutant que les hommes d'affaires qui ont profité de la fratrie du président pourraient voir se tarir la source des contrats si le président sortant décide de ne pas briguer un nouveau mandat.

"Jeune Afrique" revient également sur les déclarations incendiaires récemment du secrétaire général du Front national de libération Amar Saadani contre le patron du DRS, le général Mohamed Mediène, alias "Toufik", faisant observer que le puissant secret service "constituerait l'ultime obstacle qui se dresse devant la reconquête du fauteuil présidentiel" pour Bouteflika.

Dimanche 9 Février 2014 - 19:59






1.Posté par MOULOUD le 10/02/2014 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est Ghardaia au cœur même du gouvernement.

Nouveau commentaire :
Twitter