Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie: Le président Bouteflika promet la fin de l'état d'urgence, en vigueur depuis 19 ans


Jeudi 3 Février 2011 modifié le Vendredi 4 Février 2011 - 07:43




Le président algérien Abdelaziz Bouteflika
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika s'est engagé jeudi à une prochaine levée de l'état d'urgence, en vigueur depuis 19 ans dans le pays pour lutter contre les violences islamistes qui ont fait des milliers de morts. Le président algérien a par ailleurs annoncé l'ouverture de l'audiovisuel public, une autre revendication souvent réitérée par les partis politiques de l'opposition et les ONG. Il a demandé que la radio et la télévision assurent équitablement la couverture des partis et organisations nationales reconnues.

Le président Bouteflika a enfin répondu à un flot de revendications qui ont provoqué ces dernières années de nombreux mouvements spontanés de citoyens en colère : il a demandé l'accélération de la construction de logements et donné l'ordre aux banques, dont 90% sont publiques, de faciliter les prêts immobiliers mais aussi des mesures pour consolider les prix des produits de premières nécessité. Le chef de l'Etat a aussi annoncé sa détermination à lutter contre la corruption, régulièrement dénoncée par la société civile.

Jeudi 3 Février 2011 - 22:01

(Source: JDD)





1.Posté par Arezki le 04/02/2011 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des années d'etat d'urgence et des souffrances de notre peuple algérien et maintenant boutef veut l'annuler dans un "avenir très proche". des promesses sans lendemain et des mensonges comme d'habitude de la junte au pouvoir

2.Posté par lilou le 05/02/2011 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
t as raison cousin c est juste pour calmer les gens en se moment de revoltes c est tout.

Nouveau commentaire :
Twitter