Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Algérie: Amnesty International contre la répression qui sévit dans le pays


Vendredi 4 Janvier 2013 modifié le Samedi 5 Janvier 2013 - 11:42




Algérie: Amnesty International contre la répression qui sévit dans le pays
L'organisation internationale de défense des droits de l'homme "Amnesty International", basée à Londres, s'est insurgée vendredi contre "la répression des militants des droits sociaux et économiques" en Algérie.

Rappelant l'arrestation le 2 janvier dans la région de Ouargla d'un militant en faveur des droits des chô meurs, Amnesty a noté que les autorités algériennes ont de plus en plus recours à des accusations comme "l'incitation à un rassemblement" (un délit passible de cinq ans d'emprisonnement) "contre les personnes qui exercent leur droit légitime de réunion pacifique".

"Les autorités (algériennes) ne doivent pas détenir ou poursuivre des manifestants pacifiques", a déclaré Philip Luther, directeur d'AI pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.

Faisant état d'une hausse des cas de "harcèlement judiciaire des militants en Algérie", M. Luther a dénoncé les tentatives des autorités algériennes "d'intimider les militants et les manifestants qui font campagne contre le chô mage des jeunes et la pauvreté".

"Malgré la levée de l'état d'urgence en 2011, les restrictions sur les droits à la liberté de réunion et d'expression sont toujours en place", a-t-il dit.

Par ailleurs, Amnesty a noté que l'Algérie a connu, durant les deux dernières années, une augmentation notable des mouvements de protestation contre la pauvreté, le chô mage et la corruption.

En dépit de la levée de l'état d'urgence en 2011, dans le contexte du printemps arabe, le gouvernement d'Alger a continué à interdire les manifestations dans la capitale et introduit de nouvelles lois restreignant les médias et les ONG, a dit Amnesty, ajoutant que les associations algériennes de la société civile et les militants des droits humains continuent de souffrir de menaces et de harcèlement par les autorités.

Vendredi 4 Janvier 2013 - 22:35





Nouveau commentaire :
Twitter