Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie : Ahmed Ouyahia annonce sa démission à la tête du Rassemblement national démocratique


Jeudi 3 Janvier 2013 modifié le Jeudi 3 Janvier 2013 - 17:25




Algérie : Ahmed Ouyahia annonce sa démission à la tête du Rassemblement national démocratique
Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia a présenté, jeudi, sa démission à la tête de ce parti politique algérien, principal allié du Front de Libération national (FLN) qui conduit le gouvernement issu des législatives de mai dernier, rapportent des médias locaux.

"C'est désormais officiel, la démission de Ahmed Ouyahia de son poste de secrétaire général du RND est effective. Il a officiellement remis sa démission ce jeudi 03 janvier du poste qu'il occupait depuis 1999. Sa démission, il l'a annoncée par courrier adressé ce jeudi aux membres du bureau national du parti", rapporte le journal "El Watan" dans son édition électronique.

Selon le journal, la démission d'Ahmed Ouyahia sera effective à partir du 15 janvier prochain, à la veille du la réunion du conseil national du parti.

De son côté, le journal électronique algérien "Tout Sur l'Algérie" souligne que "Ahmed Ouayhia a indiqué dans son courrier qu'il resterait militant du parti. Sa démission sera officialisée le 15 janvier".

Le mouvement de redressement déclenché au sein du parti a décidé d'annuler une réunion prévue le 5 janvier pour le retrait de confiance à Ouyahia, ajoute le journal qui cite une source proche du RND.

SelonYahia Guidoum, ancien ministre et chef de file des redresseurs qui voulaient chasser du RND Ahmed Ouyahia, ce dernier face aux revendications des militants du RND, « est resté muré dans son aveuglement ». « En toute objectivité, c’est nous et seulement nous qui avons porté le SG à ce poste de responsabilité. A l’époque, nous avions vu en lui un jeune cadre compétent, ouvert à la concertation et surtout rassembleur ; il devait, avec notre concours, porter le RND au sommet des formations politiques. Malheureusement, il a pris le chemin que lui-même au départ dénonçait : gestion despotique, absence totale de dialogue et réflexe absolu des faibles : Vous n’avez rien à dire, je sais mieux que vous tous ! »,

Au RND, les adversaires de l’ancien Premier Ministre, Ahmed Ouyahia, sont montés au créneau ces derniers jours pour réclamer le départ de celui qu’ils qualifient de « despote au bilan catastrophique » !

"Le départ de l'ex chef du gouvernement de la direction du RND était prévisible depuis plusieurs mois. Contesté par une partie de la base et des cadres du parti, M Ouyahia veut aussi se libérer des activités partisanes pour se préparer à la présidentielle de 2014, à laquelle il compte se présenter", croit savoir pour sa part TSA.

Jeudi 3 Janvier 2013 - 14:52





Nouveau commentaire :
Twitter