Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Algérie: 19 personnalités demandent à rencontrer le président Bouteflika


Vendredi 6 Novembre 2015 modifié le Samedi 7 Novembre 2015 - 14:31

Dix-neuf personnalités algériennes ont demandé à rencontrer le président Abdelaziz Bouteflika dont les activités publiques sont devenues rares depuis 2013, selon une lettre rendue publique vendredi.




"Nous estimons qu'il est de notre devoir de patriotes algériens d'attirer votre attention sur la dégradation du climat général dans notre pays", affirment les signataires de la lettre dans laquelle ils demandent une audience au chef de l'Etat.

Parmi les signataires figurent notamment la célèbre combattante pour l'indépendance Zohra Drif-Bitat, trois anciens ministres, dont Khalida Toumi, qui a fait partie du gouvernement de 2002 à 2014, et l'écrivain Rachid Boudjedra.

Selon les auteurs de la lettre, "le renoncement à la souveraineté nationale (...) par notamment l'abandon du droit de préemption de l'Etat, la déliquescence des institutions de l'Etat, la grave dégradation de la situation économique et sociale, l'abandon des cadres algériens livrés à l'arbitraire et aux sanctions partiales" sont des "signes notoires" de la dégradation du climat général dans le pays.

L'Algérie, qui a perdu environ 50% de ses revenus pétroliers à cause de la chute des prix du brut depuis 2014, est contrainte de prendre sans tarder des mesures d'austérité budgétaire pour diminuer le coût énorme des transferts sociaux qui permettent au pouvoir d'acheter la paix sociale.

Le gouvernement prévoit notamment une augmentation des prix des carburants, selon le ministre des finances Abderahmane Benkhalfa.

Les signataires affirment vouloir "faire partager (à M. Bouteflika) (leurs) inquiétudes quant à l'avenir du pays et solliciter (ses) interventions sur l'extrême gravité de la situation".

Le président Bouteflika a été victime d'un AVC et a dû passer en 2013 près de trois mois à l'hôpital militaire parisien du Val-de-Grâce. Depuis, il n'a plus effectué de voyage officiel à l'étranger ni de déplacement en Algérie. Les médias publics l'ont montré recevant des dignitaires étrangers ou des responsables nationaux.
Vendredi 6 Novembre 2015 - 22:13

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter