Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







Alger n'aime pas François Fillon


Jeudi 15 Décembre 2016 modifié le Vendredi 16 Décembre 2016 - 05:33

La désignation de François Fillon comme candidat des Républicains (LR) au scrutin présidentiel français de 2017 n'est pas du goût des autorités algériennes et a même jeté un froid à Alger, selon la publication "Maghreb Confidentiel".




« Outre qu'Abdelaziz Bouteflika aurait préféré voir Alain Juppé l'emporter, Alger s'inquiète du nombre de représentants des harkis entourant François Fillon », croit savoir "Maghreb Confidentiel" (MC) dans sa dernière livraison.

Selon la publication, son staff de campagne intègre Sarah Boualem, élue LR à Marseille et petite-fille du bachagha Saïd Boualem (porte-parole des harkis rapatriés en France en 1962).

Sarah Boualem, poursuit MC, avait présenté en septembre, à Arles (13), François Fillon à son oncle Ahmed Boualem, président de l'Union nationale des combattants supplétifs d'Afrique du Nord.

Ralliée à François Fillon après avoir soutenu Bruno Le Maire, l'ex-présidente de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, Sarah Boualem, est aussi fille d'un général harki, ajoute M.C.

Last but not least, la porte-parole de François Fillon, Valérie Boyer « revendique ses origines pied-noir et envoie à l'occasion quelques piques à Alger, comme lorsqu'elle avait dénoncé, en février, +les pressions que subissent les militants démocrates amazighs et plus particulièrement kabyles en Algérie+ ».

Jeudi 15 Décembre 2016 - 10:51

Par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter