Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Alger interdit au père de Ould Miloud de rejoindre la famille de son fils à Tindouf


Mardi 9 Novembre 2010 modifié le Mardi 9 Novembre 2010 - 23:24




Alger interdit au père de Ould Miloud de rejoindre la famille de son fils à Tindouf
Le père et le frère de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, respectivement Ismaili Moulay Salma et Mohamed Cheikh, qui voulaient se rendre dans les camps de Tindouf, dans le sud-ouest algérien, pour rencontrer l'épouse et les enfants de Mustapha Salma, détenu par les milices du polisario depuis le 21 septembre 2010, ont été bloqués lundi 8 octobre à l'aéroport d'Alger, et leurs passeports furent confisqués par les autorités aéroportuaires, qui leur ont interdit l’accès au territoire algérien, sous prétexte « d’opposition de la direction du polisario ».

Les intéressés ont été obligés de quitter l’Aéroport d’Alger, mardi le 9 octobre, à destination de Madrid.

Ce refus opposé aux deux proches parents du militant sahraoui, sans tenir compte de l’état de santé détérioré de M. Ismaili Moulay, ni du but purement humanitaire du voyage, consistant à se recueillir au chevet de l’épouse et des enfants de Mustapha Salma, à la veille de la Fête de l’Aid Al Adha, vient confirmer encore une fois l’obstination du FP et de son mentor à transgresser les valeurs les plus rudimentaires en matière des droits de l’Homme.

"Devant cette regrettable situation et la répression dont a fait objet le père de Mustapha Salma en dépit de son âge avancé", le le Comité d’Action pour la Libération de Mustapha Salma (CALMS) a déploré, lindi, dans un communiqué, "les agissements inadmissibles des autorités algériennes et l’interdiction de Moulay Salma de rendre visite à sa famille et ses proches à Tindouf".

"Le CALMS exhorte les organisations internationales et tous les comités s’activant dans le domaine des droits de l’homme d’intervenir pour soutenir Monsieur Moulay Salma à défendre son droit légitime de rendre visite à ses petits enfants et l’aider à connaître le sort de son fils enlevé depuis le 21 septembre par les milices du polisario avec la complicité de l’Algérie", a s-t-on souligné de même sourceo.
Mardi 9 Novembre 2010 - 23:13

Atalsinfo




Nouveau commentaire :
Twitter