Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Alger confirme la mort d'un Franco-Algérien au Yémen


Jeudi 6 Novembre 2014 modifié le Jeudi 6 Novembre 2014 - 12:55

Le ministère algérien des Affaires étrangères a confirmé jeudi la mort d'un Franco-Algérien au Yémen, annoncée mercredi par une source de sécurité yéménite et un diplomate occidental.




Sa mort "s'est produite lorsqu'il a été arrêté avec son compagnon Franco-Marocain à un barrage dressé par des miliciens houthis", a indiqué à l'agence de presse APS le porte-parole du ministère, Abdelaziz Benali Cherif.

"Lors du contrôle, une altercation a éclaté et la situation a vite dégénéré. Le Franco-Algérien a été mortellement atteint par des tirs des miliciens, alors que son compagnon a été gravement blessé", a-t-il précisé.

Une source de sécurité yéménite et un diplomate occidental avaient indiqué qu'un un Franco-Algérien avait été tué et un Franco-Marocain blessé mercredi par des tirs de miliciens chiites à un barrage dans la capitale yéménite.

Selon M. Benali Cherif, la victime tuée est Farid Hamou, natif de Metz (est de la France), où il a toujours vécu.

Il a effectué plusieurs voyages au Yémen avant de s'y installer il y a quelques mois avec son épouse et sa fille pour y poursuivre des études de théologie au centre salafiste "El Fath" à Sanaa.

Les incidents armés, souvent mortels, sont fréquents au Yémen, notamment à Sanaa que des miliciens chiites contrôlent depuis le 21 septembre.

La rébellion chiite, dont le bastion se trouve à Saada dans le nord du pays, a profité de l'instabilité chronique du Yémen depuis le soulèvement de 2011 contre Ali Abdallah Saleh pour aller prendre le 21 septembre la capitale Sanaa.

Jeudi 6 Novembre 2014 - 12:54

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter