Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Alain Juppé en Egypte pour soutenir une "transition démocratique" après la chute de Moubarak.


Samedi 5 Mars 2011 modifié le Samedi 5 Mars 2011 - 22:03

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, effectuera une visite officielle, dimanche en Egypte, pour "affirmer le soutien de la France à la transition politique en cours", a indiqué le Quai d'Orsay.




Alain Juppé en Egypte pour soutenir une "transition démocratique" après la chute de Moubarak.
Au cours de ce déplacement, M. Juppé, attendu samedi au Caire, s'entretiendra avec le Maréchal Tantaoui, Chef du Conseil Suprême des Forces Armées, qui mène la transition en Egypte, et avec le Secrétaire général de la Ligue Arabe, Amr Moussa, avec qui il évoquera des dossiers régionaux, a précisé le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero.

Le chef de la diplomatie française rencontrera également la "Coalition des jeunes de la révolution" pour "les écouter et échanger avec eux sur le processus de transition démocratique en cours", a ajouté M. Valero.

"Alors que l'Egypte connaît un bouleversement historique, cette visite sera l'occasion d'affirmer le soutien de la France à la transition politique en cours et sa disponibilité pour l'accompagner dans cette voie", a-t-il souligné.

"Elle marque notre souci d'être à l'écoute des autorités de transition et des différents acteurs de la révolution et témoigne de l'engagement de la France auprès des peuples arabes qui se battent pour leur liberté", a ajouté le porte-parole.

La visite du chef de la diplomatie française au Caire intervient au moment où les autorités françaises sont engagés dans un effort de mobilisation solidaire auprès des égyptiens qui ont fui la Libye et qui se trouvent aujourd'hui à la frontière de la Tunisie, en détresse et en difficulté pour rentrer chez eux.

La France a déjà évacué près de 2.000 égyptiens durant les deux premiers jours de la mise en place d'un pont aérien et s'est fixée un premier objectif de 5.000 personnes.

A cet égard, le "Mistral", un bateau de la Marine nationale française, d'une capacité de 900 à 1.000 personnes, quittera le port de Toulon (Sud) en direction de la Tunisie, pour y embarquer des ressortissants égyptiens et les ramener chez eux.




Samedi 5 Mars 2011 - 18:49





Nouveau commentaire :
Twitter