Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







Al-Hoceïma: l'affaire des personnes poursuivies relève de la justice (El Khalfi)


Jeudi 22 Juin 2017 modifié le Vendredi 23 Juin 2017 - 15:12




Mustapha El Khalfi
Mustapha El Khalfi
Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a affirmé, jeudi à Rabat, que l'affaire des personnes poursuivies, suite aux incidents d'Al-Hoceïma, relève essentiellement des attributions de la justice.

"En tant que gouvernement, nous nous sommes interdits de commenter la teneur des poursuites, dans la mesure où il s'agit d'une affaire entre les mains de la justice, en qualité de pouvoir indépendant habilité essentiellement à trancher dans les affaires y afférentes", a souligné M. El Khalfi, lors d'un point de presse à l'issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

"Nous sommes soucieux, dans le cadre des garanties de procès équitable et du respect des procédures juridiques, de présenter les données avec exactitude et les annoncer à l'opinion publique, tout en permettant à la défense de contacter les personnes poursuivies", a-t-il indiqué.

Dans ce sens, le ministre a appelé à s'abstenir de propager des "données erronées", nonobstant la position de la partie qui en fait usage vis-à-vis des manifestations, estimant que l'information véridique est la seule à pouvoir permettre aux intervenants d'interagir de la manière requise, conformément aux principes de l'Etat de droit.

D'autre part, le ministre a signalé que 93 personnes interpellées, suite aux incidents d'Al-Hoceïma, sont poursuivies en état d'arrestation préventive, dont 42 d'entre elles à la Cour d'appel de Casablanca, 30 au tribunal de première instance d'Al-Hoceïma, 20 à la Cour d'appel d'Al-Hoceïma et un à Nador.

M. El Khalfi a poursuivi qu'il s'agit également de 41 personnes condamnées en première instance: 37 au niveau d'Al-Hoceïma et 4 à Nador, dont six d'entre elles ont été condamnées à des peines avec sursis, tandis qu'un handicapé mental a été dispensé et 16 sont poursuivies en état de liberté.

L'affaire a été classée sans suite en faveur de 14 personnes, alors que cinq individus sont toujours placés en garde-à-vue, a-t-il, en outre, poursuivi.

Atlasinfo avec MAP
Jeudi 22 Juin 2017 - 23:03





Nouveau commentaire :
Twitter