Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Al Hoceima : Le projet du barrage Ghiss contribuera à la création de plus de 40.000 jours de travail (Mme Afailal)


Vendredi 7 Juillet 2017 modifié le Samedi 8 Juillet 2017 - 12:13

Le projet du barrage Ghiss, l'un des plus grands projets structurants programmés à Al Hoceima (Nord du Maroc), contribuera à la création de plus de 40.000 jours de travail et la qualification de la main d’œuvre de la province, notamment les jeunes, a affirmé la secrétaire d'Etat chargée de l'Eau, Charafat Afailal.




Ce projet générera des emplois en faveur des jeunes qualifiés et non qualifiés de la province, a déclaré à la MAP, Mme Afailal en marge d’une visite de terrain effectuée vendredi à plusieurs chantiers relatifs à la protection contre les inondations de certains centres urbains relevant de la province d’Al Hoceima.

Le projet ouvrira de nouvelles perspectives aux PME de la province pour pouvoir bénéficier des appels d’offre d’autant plus que le coût global du projet s’élève à 1,3 MMDH, a souligné la secrétaire d’Etat.

Cette nouvelle structure hydraulique, qui s’inscrit dans le cadre des efforts consentis par les pouvoirs publics pour faire face à la pénurie d’eau dans la province d’Al Hoceima, sera d’une capacité de 93 millions m3, soit le double de la capacité du barrage d’Abdelkrim Khattabi, a tenu à préciser Mme Afailal.

Le projet du barrage Ghiss, tant attendu par la population, permettra d’assurer et de sécuriser l’alimentation en eau potable de la ville d’Al Hoceima et des centres avoisinants, ainsi que de protéger les zones aval contre les inondations.

Il s’agit d’un barrage de type remblai à masque amont en béton, d’une hauteur de 86 m sur fondation. Cette infrastructure, dont le volume est d’environ 3,8 Mm3 de remblai, permettra de créer une retenue de 93 millions de m3 et de régulariser un volume de 17 Mm3/an.

La réalisation de ce barrage, programmée initialement durant la période 2021-2024, a été accélérée pour sécuriser l’alimentation en eau potable de la ville d’Al Hoceima et des centres avoisinants suite à la succession des années de sécheresse dans la région, a relevé Mme Afailal, ajoutant que le lancement a été avancé de cinq ans.

Par ailleurs, la responsable gouvernementale a indiqué que son département est sollicité pour protéger 11 centres de la province contre les inondations et à assurer en outre la maîtrise d’ouvrage déléguée au profit des partenaires.

Tous les projets pris en charge en 2016 par le département sont achevés ou en cours d’exécution alors que ceux programmés en 2017 sont en procédure de lancement des appels d’offre et devraient être lancés en septembre prochain, a promis Mme Afailal.

La contribution du secrétariat d’Etat chargé de l’Eau à cet effort s’élève à 112,7 MDH répartis sur 2016 (24,9 MDH), 2017 (72,8 MDH), outre le programme complémentaire (15 MDH).


Atlasinfo avec MAP
Vendredi 7 Juillet 2017 - 21:31





Nouveau commentaire :
Twitter