Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Airbus Helicopters remporte un contrat exceptionnel en Corée du sud


Lundi 16 Mars 2015 modifié le Lundi 16 Mars 2015 - 13:09

Dix ans après avoir remporté un contrat pour des hélicoptères de transport militaire, Airbus Helicopters fait une nouvelle percée remarquée en Corée du Sud avec un accord pour développer et fabriquer cette fois plus de 300 appareils civils et d'attaque.




"Ce contrat exceptionnel par son ampleur porte sur le développement et la fabrication de 214 hélicoptères militaires d'attaques et une centaine d'appareils civils destinés au marché civil et parapublic coréen", a déclaré à l'AFP Norbert Ducrot, vice-président d'Airbus Helicopters en Asie du Nord.

Ces avions seront produits en partenariat avec Korea Aerospace Industries (KAI), "l'industriel de référence coréen dans le secteur de l'aérospatial et de la défense", souligne Stéphane Albernhe, expert aéronautique au cabinet de conseils Archery strategy consulting.

Le contrat de plusieurs milliards d'euros représente pour la seule part d'Airbus 1,5 milliard.

L'appareil civil, le LCH (Light Civil Helicopter), sera développé sur la base de l'EC155 B1, toute dernière version du Dauphin et servira de base pour le développement par KAI d'un dérivé militaire léger, le LAH (Light Armed Helicopter).

Les premières livraisons du LCH et entrées en service du LAH sont prévues respectivement en 2021 et 2022.

Ces appareils doivent remplacer une partie de la flotte vieillissante des McDonnell Douglas 500MD, en service depuis des décennies, ont indiqué des responsables de KAI.

KAI doit de son côté signer le contrat final avec le gouvernement dans les prochaines semaines.

"C'est un accord d'autant plus structurant qu'il prévoit un volet exportations", a expliqué M. Ducrot.

Airbus estime le potentiel de vente mondiale du LCH et LAH a au moins de 600 appareils, "ce qui peut représenter pour Airbus Helicopters un revenu de plusieurs milliards d'euros dans les 20 prochaines années, si l'on ajoute les opérations de support et de maintenance".
Lundi 16 Mars 2015 - 13:08

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter