Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Affaire du Carlton : DSK renvoyé en correctionnelle pour "proxénétisme aggravé en réunion"


Vendredi 26 Juillet 2013 modifié le Vendredi 26 Juillet 2013 - 17:12

Dominique Strauss-Kahn a pris acte vendredi de son renvoi pour "proxénétisme aggravé en réunion" devant le tribunal correctionnel de Lille dans l'affaire du Carlton et s'y présentera "sereinement", selon un communiqué de l'ancien patron du FMI diffusé par ses avocats.




Affaire du Carlton : DSK renvoyé en correctionnelle pour "proxénétisme aggravé en réunion"
juges chargés d'instruire l'affaire dite du Carlton de Lille ont décidé de renvoyer en correctionnelle Dominique Strauss-Kahn et douze autres personnes pour "proxénétisme aggravé en réunion", a annoncé vendredi 26 juillet dans un communiqué le procureur de Lille.

Une quatorzième personne mise en examen dans le dossier est elle renvoyée pour "complicité d'escroquerie et d'abus de confiance", selon le communiqué.

Dominique Strauss-Kahn, qui a bénéficié d'un abandon des poursuites dans l'affaire du Sofitel de New York, avait été mis en examen en mars 2012 pour "proxénétisme aggravé en bande organisée" dans cette affaire où 14 personnes ont été mises en examen. Le parquet, qui avait requis le 11 juin un non-lieu en faveur de l'ancien patron du FMI, n'a pas précisé s'il ferait appel de la décision.

Les enquêteurs ont cherché à déterminer s'il savait que les femmes rencontrées en Belgique, à Paris et à Washington étaient des prostituées, et s'il a pu être l'un des organisateurs des rendez-vous, ce qu'il a toujours démenti.


DSK, qui avait dû démissionner après des accusations de viol d'une femme de chambre de l'hôtel Sofitel à New York de son poste de directeur général du FMI, avait également dû renoncer à ses ambitions présidentielles en France pour le scrutin de 2012.

Les poursuites pénales avaient été abandonnées par le parquet de New York, qui avait remis en cause la crédibilité de Nafissatou Diallo. Un accord financier confidentiel, conclu en décembre 2012 entre M. Strauss-Kahn et son accusatrice, a réglé l'affaire au civil.

L'ancien ministre socialiste a aussi été mis en examen en mars 2012 pour "proxénétisme aggravé en bade organisée" dans l'affaire dite du Carlton. Le parquet de Lille a requis mi-juin un non-lieu total pour "DSK".
Vendredi 26 Juillet 2013 - 15:40





Nouveau commentaire :
Twitter