Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Affaire de la robe: les jeunes filles innocentées


Lundi 13 Juillet 2015 modifié le Lundi 13 Juillet 2015 - 23:17

Le tribunal de première instance d'Inezgane a innocenté, lundi, les deux filles poursuivies, depuis mi-juin dernier, pour "outrage à la pudeur publique", conformément à l'article 483 du Code pénal.
Dans une déclaration à la presse, Mr Houcine Bekkar Sbaï a estimé que ce verdict réhabilite, d'une part, les deux mises en causes et illustre, de l'autre, l'application saine de la loi, particulièrement en ce qui concerne la protection des libertés individuelles.




Sanaa et Siham, 23 et 19 ans, ont donc été mis hors de cause. Le juge en charge de cette affaire a déclaré que l’article du code pénal sur lequel s’appuyait la poursuite ne pouvait être appliqué pour ce cas précis.

Les deux jeunes filles d’Inzegane étaient poursuivies en raison de leur robe jugée provocante, le procès était suivi par un bon nombre de militant et d’associations de droit de l’homme. Cette affaire avait connu une grande mobilisation sur la toile, des sit-in ont également été organisés dans les villes de Casablanca, Rabat et Agadir.

Si on peut se réjoui du dénouement qu’a connu cette affaire, plusieurs se posent des questions sur le respect des libertés individuelles au Maroc. Pour Bakar Sibai, ce procès est aussi une occasion pour le Maroc d’adapter ses lois avec ses engagements en matière des droits de l’homme et surtout les libertés individuelles.
Lundi 13 Juillet 2015 - 16:42

Par Khaoula Tamimount





1.Posté par alouan le 14/07/2015 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est l'histoire de quelques individus qui ont fait au mieux des études courtes ,qui connaissent dans la religion que des lignes courtes résumés en quelques phrases:on peut en épouser 4 ,elle me sont soumises,si je ne suis pas l'homme responsable de l'avenir de la famille et l’éducation de (ces enfants)c'est que dieu ne voulais pas
Ces même gents ont une instruction civic courte (ils ne pays ni taxes ni droit sauf le bakchich )avec leurs idées courtes et voie toujours les femmes (courtes)et leur fait des propositions courtes parce qu’elles portent des jupes courtes et si on les arrêtent ils débites des phrases courte pour leur défense .....c'est court tous ça non ?

Nouveau commentaire :
Twitter