Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Affaire Nafissatou Diallo : le juge refuse de classer la plainte contre DSK


Mardi 1 Mai 2012 modifié le Mardi 1 Mai 2012 - 20:08




Affaire Nafissatou Diallo : le juge refuse de classer la plainte contre DSK
Les arguments des avocats de Dominique Strauss-Kahn n'auront pas suffi. Le juge new-yorkais Douglas McKeon a rejeté leur demande de classement de la plainte déposée par Nafissatou Diallo contre l'ancien directeur du FMI. Il estime que DSK n'était pas protégé par son immunité diplomatique au moment des faits.

La plainte de l'ancienne femme de chambre est donc recevable, et un procès civil aura donc lieu. Dans une décision motivée de 12 pages, le juge McKeon rejette la thèse présentée par les avocats américains de Dominique Strauss-Kahn, qui affirmaient que ce dernier était protégé par une immunité absolue, y compris pour des faits ne relevant pas de ses fonctions officielles.
Cet argument, écrit le juge, est une tentative (pour DSK) de "jouer son va-tout". Et il a beau jeu de de rappeler que cette prétendue immunité n'avait pas été invoquée lors de la procédure pénale. M. McKeon estime que DSK a perdu toute immunité à partir du moment où il a démissionné du FMI, quatre jours après son arrestation le 14 mai 2011.

Dès lors, la plainte au civil de Nafissatou Diallo peut se poursuivre. Elle vise à obtenir un dédommagement financier, pour l'agression sexuelle dont la jeune employée du Sofitel de New York affirme avoir été victime. Les avocats de Dominique Strauss-Kahn peuvent faire appel de cette décision.

Mardi 1 Mai 2012 - 18:10





Nouveau commentaire :
Twitter