Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Affaire Lamjarred : l’avocat Brahim Rachidi dément vivement avoir évoqué « une machination algérienne »


Samedi 29 Octobre 2016 modifié le Dimanche 30 Octobre 2016 - 16:44

L’avocat du chanteur Saad Lamjarred, Maitre Brahim Rachidi, a démenti fermement samedi les propos qui lui ont été prêtés par certains organes de presse tant marocains que français, selon lesquels son client aurait été victime d'un "d'une machination algérienne en relation avec le Sahara marocain".




L'avocat Brahim Rachidi avec le père de Saad lamjarred, l'artiste Bachir Abdou, et Maître Aicha Ansar au Palais de justice à Paris@Atlasinfo
L'avocat Brahim Rachidi avec le père de Saad lamjarred, l'artiste Bachir Abdou, et Maître Aicha Ansar au Palais de justice à Paris@Atlasinfo
Maître Brahim Rachidi, avocat de Saad Lamjarred, dément fermement et vivement les propos qui lui ont été prêtés par certains organes de presse tant marocains que français, selon lesquels son client aurait été victime d'une machination algérienne en relation avec le Sahara marocain", souligne un communiqué de l'avocat reçu par Atlasinfo.

Me Brahim Rachidi « entend indiquer que vu son expérience professionnelle il ne peut confondre une affaire de simple droit commun dont est l'objet son client et une affaire à portée politique », relève le communiqué de l’avocat, qui précise « n'avoir d'ailleurs fait aucun communiqué de presse écrit. »

« De plus, poursuit le communiqué, son client est très apprécié du public algérien, comme de tous les publics arabes, pour sa qualité de chanteur. »

Des médias français et marocains ont rapporté que l’avocat avait évoqué une « machination algérienne » en relation avec l’affaire du Sahara.

La star marocaine Saad Lamjarred a été mis en examen vendredi soir à Paris pour "viol aggravé" et écroué à la prison Fleury-Mérogis en région parisienne.

"C'est une triste décision qui a été prise ce soir, puisque sur la base d'accusations contestées et contestables que nous allons combattre de toutes nos forces, le juge des libertés a décidé d'envoyer l'artiste Saad Lamjarrad en détention", ont affirmé ses avocats.

"La défense n’aura de cesse de démontrer que ces accusations qui ont été portées contre lui sont le fruit de l’imagination, voire pire", a déclaré son avocat, Me Jean-Marc Fedida à la presse à l’issue de l’audience devant le juge des libertés.

Par Lila Taleb
Samedi 29 Octobre 2016 - 13:04





Nouveau commentaire :
Twitter