Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Affaire Lakome: le dossier soumis par le parquet général au juge d'instruction


Mardi 24 Septembre 2013 modifié le Jeudi 26 Septembre 2013 - 09:01

Le dossier du responsable du journal électronique Lakome en relation avec la diffusion d'une vidéo attribuée à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) incitant au terrorisme au Maroc, a été soumis par le parquet général au juge d'instruction près la Cour d'appel de Rabat, a annoncé le procureur général du Roi près cette juridiction.




Affaire Lakome: le dossier soumis par le parquet général au juge d'instruction
Dans un communiqué parvenu mardi à la MAP, le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Rabat a indiqué que le parquet général a demandé au juge d'instruction de mener une enquête à l'encontre du responsable du journal électronique Lakome pour les crimes: "fournir délibérément de l'aide à qui veut commettre des actes terroristes, les moyens d'exécution d'un crime terroriste et faire apologie d'actes constituant un crime terroriste".

Le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Rabat souligne que les investigations, objet du communiqué du 17 septembre courant, ordonnées à l'encontre du responsable du journal électronique Lakome suite à la diffusion par ce site d'une vidéo attribuée à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) incitant au terrorisme au Maroc, ont été menées par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) sous la supervision du parquet général.

Le procès verbal des résultats de ces investigations et le suspect ont été présentés, ce mardi dans la soirée, devant le parquet général qui a demandé au juge d'instruction de mener une enquête à l'encontre du responsable du journal électronique Lakome pour les crimes précités, a ajouté la même source.

La même source rappelle d'une part que conformément à la loi, le concerné a contacté ses trois avocats de la défense le 20 septembre courant, et que le parquet général veillera d'autre part à ce qu'il bénéficiera de tous les droits et garanties pour un procès équitable, et ce en vertu de la loi et des conventions internationales des droits de l'Homme.
Mardi 24 Septembre 2013 - 23:59

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter