Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Affaire Karachi : Brice Hortefeux mis en cause


Vendredi 23 Septembre 2011 modifié le Vendredi 23 Septembre 2011 - 13:02




Brice Hortefeux
Brice Hortefeux
Des écoutes téléphoniques révèlent qu'il aurait évoqué la prolixité de son ex-épouse, selon Le Monde.

C'est une révélation embarrassante pour Brice Hortefeux. L'ancien ministre de l'Intérieur a appelé Thierry Gaubert pour le prévenir que son ex-épouse, la princesse Hélène de Yougoslavie , entendue le 8 septembre à la demande du juge Renaud Van Ruymbeke, "balançait" trop, selon des interceptions téléphoniques révélées vendredi par le journal Le Monde et confirmées par Brice Hortefeux à Europe 1.

"Ce que j'ai dit à Thierry Gaubert circulait déjà dans la presse. Je n'ai fait que lui rapporter des rumeurs de presse", a insisté Brice Hortefeux sur Europe 1. "J'avais la tonalité mais pas le détail", a précisé l'ancien ministre en soulignant que sa source n'était aucunement policière et qu'il n'avait pas eu accès au PV d'audition.

Le site du quotidien Le Monde a publié vendredi matin le contenu de cet échange téléphonique dont voici la retranscription.

"Elle balance beaucoup apparemment Hélène", avance Brice Hortefeux dans ces enregistrements. "Qu'est-ce que tu as comme infos là-dessus, toi, parce qu'elle me dit qu'elle dit rien", répond Thierry Gaubert. "Ça m'embête de te le dire par téléphone […] Il y a beaucoup de choses hein", assure l'ex-ministre de l'intérieur. Je te raconterai, poursuit-il, mais ils ont énormément de choses […]. T'as eu Bazire, parce que visiblement il est lui dedans dans cette histoire ."

Selon Hélène Gaubert, son mari a accompagné en Suisse l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine, intermédiaire dans des contrats d'armement, pour aller chercher des valises "volumineuses de billets" durant la période 1994-95. Et, toujours selon elle, c'est Nicolas Bazire qui récupérait ces "mallettes" en France.

Thierry Gaubert, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, a été mis en examen mercredi par le juge Renaud Van Ruymbeke. Il a reconnu avoir ouvert des comptes bancaires destinés à accueillir des fonds non déclarés provenant de Ziad Takieddine.

Vendredi 23 Septembre 2011 - 10:17

Avec Europe1




Nouveau commentaire :
Twitter