Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Affaire Bettencourt : Françoise Bettencourt-Meyers convoquée par un juge


Mercredi 20 Avril 2016 modifié le Jeudi 21 Avril 2016 - 09:23

La fille de la milliardaire Liliane Bettencourt est visée par une plainte du photographe François-Marie Banier pour subornation de témoins.




Affaire Bettencourt : Françoise Bettencourt-Meyers convoquée par un juge
C'est un énième rebondissement dans l'affaire Bettencourt. La fille de la milliardaire Liliane Bettencourt, Françoise Bettencourt-Meyers, est convoquée par un juge d'instruction pour être entendue dans l'enquête où elle est visée par une plainte du photographe François-Marie Banier pour subornation de témoins, ont annoncé à l'Agence France-Presse mercredi ses avocats. « Françoise Bettencourt-Meyers avait demandé au juge Roger Le Loire à être entendue en octobre 2015, dès que la plainte de François-Marie Banier, condamné à trois ans de prison (dont six mois avec sursis) par le tribunal correctionnel de Bordeaux, a été déposée pour la troisième fois », ont déclaré ses avocats, Jean Veil et Nicolas Huc-Morel.

« Le juge parisien a préféré convoquer Françoise Bettencourt-Meyers à la veille du procès en appel à Bordeaux » de François Marie-Banier, qui sera rejugé, du 10 au 27 mai, avec cinq autres prévenus pour abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt, regrettent les avocats. Selon des sources proches du dossier, Mme Bettencourt-Meyers est convoquée jeudi, une date non confirmée par ses avocats. Elle peut être mise en examen à l'issue de l'audition. Elle « répondra le moment venu à toutes les questions du juge et montrera que les témoins ont été constants et cohérents dans toutes leurs déclarations », affirment-ils dans leur communiqué.

L'ex-comptable mise en examen

Dans une procédure parallèle, le juge Roger Le Loire a déjà mis en examen cinq anciennes employées de l'héritière de L'Oréal, qu'il soupçonne de faux témoignages dans l'enquête visant François-Marie Banier. Parmi elles, l'ancienne comptable de la milliardaire Claire Thibout a été mise en examen pour faux témoignage aggravé, par le fait d'avoir reçu de l'argent en échange de la part de Françoise Bettencourt-Meyers. Elle s'en est toujours défendue.

Au cours de son enquête, le juge Le Loire avait pointé des contradictions dans son témoignage contre François Marie-Banier, des éléments connus des juges bordelais mais qui n'avaient pas porté conséquence à leurs yeux. Les témoignages de ces protagonistes décrivant l'emprise du photographe sur son amie de longue date Liliane Bettencourt avaient pesé dans la retentissante enquête sur l'abus de faiblesse dont elle a été victime.

Situation judiciaire inédite


Sept personnes ont été condamnées en première instance à Bordeaux pour abus de faiblesse, dont l'artiste François-Marie Banier, le gestionnaire de fortune de la milliardaire Patrice de Maistre et son successeur, l'avocat Pascal Wilhelm. François-Marie Banier avait également été condamné à verser plus de 158 millions d'euros de dommages et intérêts à Liliane Bettencourt.

Les contre-offensives du photographe ont créé une situation judiciaire inédite, avec d'un côté le dossier bordelais où il a été condamné et de l'autre les procédures menées à Paris dans lesquelles les témoins accusateurs ont été à leur tour mis en examen. « Il convient de rappeler que la plainte fantaisiste de François Marie-Banier a dans le passé été rejetée par les juges de Bordeaux et aussi par le parquet de Paris, qui l'ont jugée sans aucun fondement », déclarent les avocats de Françoise Bettencourt-Meyers.
Mercredi 20 Avril 2016 - 16:02

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter